Le goitre plongeant à Tlemcen dans l’ouest algérien: Aspect clinique et thérapeutique de 1996-2014

  • SN Mesli
  • D Regagba
  • A Tidjane
  • F Bouallou
  • C Abi-Ayad

Abstract

La définition du goitre plongeant, la plus couramment employée, est tout goitre ne siégeant pas dans la région cervicale en position opératoire. Le but d'évaluer sa prise en charge, en insistant plus particulièrement sur les examens préopératoires, les difficultés chirurgicales et les complications postopératoire. Etude rétrospective étalée sur 16 ans; portant sur 50 cas colligés au service de chirurgie viscérale du CHU Tlemcen. L'intervention a consisté en une thyroïdectomie totale par voie cervicale dans 94% des cas. Ont été notées essentiellement, les hématomes, des paralysies  récurentiels et les hypoparathyroïdie. L'âge moyen est de 54,76 ±11,992 ans Le caractère plongeant du goitre à été retrouvé chez 52% (n=26) par une échographie thyroïdienne. Le scanner cervico-thoracique était pratiqué chez 25 patients 50%. Il a permis de confirmer le caractère plongeant du goitre. Tous nos patients ont bénéficié eu un geste radicale  (thyroïdectomie totale n=45, 90%), alors que 5 patients (10%) ayant déjà ont eu un geste sur la thyroïde, ont subi une totalisation. L'examen histologique à confirmé la bénignité dans 48 cas 96 %. Trois patients (6 %) avaient une paralysie récurentielle transitoire et un cas (2%) de paralysie récurentielle persistante. L'hypoparathyroïdie transitoire était notée chez (14%). Les goitres plongeants représentent une éventualité assez fréquente. Souvent révélés à l'occasion d'un examen clinique. L'examen tomodensitométrique qui permet l'exploration des espaces peu accessibles à l'imagerie conventionnelle. L'imagerie par résonance magnétique nucléaire paraît constituer une technique d'avenir.
Published
2015-06-05
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688