Recommandations nutritionnelles pratiques avec exemples de menus pour personnes vivant avec le VIH/SIDA en Afrique Noire

  • Estelle Anaëlle Nguewo
  • Gertrud Winkler

Abstract

Abstract L’infection par le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) est une infection chronique  incurable. L’infection au VIH cause jusqu’à présent des millions de morts et entrave l’économie des pays sous développés ou en voie de développement, en l’occurrence les pays d’Afrique subsaharienne. Le but principal de la thérapie nutritionnelle en cas d’infection par le VIH est d’assurer au patient un poids normal et une alimentation appropriée couvrant ses besoins nutritionnels pendant les différentes phases de  l’infection. Nous proposons des recommandations alimentaires détaillées quant aux apports  recommandés en nutriments (macro- et micronutriments) pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA. La nutrition joue en général un rôle très important dans le fonctionnement optimal du système  immunitaire. Puisque l’infection par le VIH/SIDA est  une maladie du système immunitaire, elle influence de plusieurs manières l’état nutritionnel du patient. Une nutrition hyper calorifique et hyper protéinée saine, variée et adaptée aux besoins de l’organisme est une condition indispensable pour rester  longtemps en forme en cas d’infection par le VIH/SIDA. Elle permet en outre de garder un poids normal pendant la phase asymptomatique de l’infection et d’augmenter son poids pendant la phase  symptomatique. Ceci a pour but de freiner l’évolution de l’infection vers le stade SIDA. Les personnes  atteintes par le VIH/SIDA devraient en plus avoir une bonne hygiène de vie et exercer régulièrement une activité sportive modérée. Elles devraient mettre l’accent sur leur protection contre toute intoxication alimentaire et sur le renforcement de leur système immunitaire. Il est en outre important en plus du besoin en nutriments des personnes atteintes par le VIH/SIDA, de tenir compte de leur situation  financière et culturelle, car en Afrique il existe sur ce point une très grande différence dans la population. C’est pourquoi, aussi à cause des différentes causes de la perte involontaire de poids et des différents goûts alimentaires des personnes, il est recommandé que les conseils et le suivi nutritionnel du patient soient adaptés à l’individu.
Published
2016-02-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688