Une cytolyse hépatique révélant un ganglioneurome surrénalien

  • Hicham Baïzri
  • Youssef Zoubeir
  • Sanae Elhadri
  • Jihad Elanzaoui
  • Zakaria Chahbi
  • Said Kaddouri
  • Hassan Qacif
  • Driss Touiti
  • Mohammad Zyani
Keywords: Ganglioneurome, tumeurs rétropéritonéales, TDM, IRM

Abstract

Le ganglioneurome est une tumeur nerveuse bénigne rare, d'origine neuroectodermique et de localisation rétropéritonéale fréquente. Nous rapportons l'observation d'un patient de 55 ans dont la tumeur est révélée fortuitement sur une échographie abdominale demandée dans le cadre d'une cytolyse hépatique secondaire à une hépatite virale C. Le patient est opéré après la réalisation d'un scanner abdominal et d'un bilan hormonal. L'examen anatomopathologique de la pièce opératoire est en faveur d'un ganglioneurome. Devant une  volumineuse masse rétropéritonéale avec état général conservé, on doit envisager le diagnostic de ganglioneurome car l'exérèse chirurgicale complète permet une guérison sans récidive. Préalablement, l'ensemble des autres diagnostics différentiels doit être éliminé.

 

Key words: Ganglioneurome, tumeurs rétropéritonéales, TDM, IRM

Published
2016-02-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688