Prévalence du portage asymptomatique du plasmodium chez les donneurs bénévoles de sang à Kisangani, République Démocratique du Congo

  • Jacques Ossinga Bassandja
  • Salomon Batina Agasa
  • Joris Losimba Likwela
Keywords: Paludisme, Prévalence parasitaire, Donneur bénévole de sang, Transfusion sanguine, République Démocratique du Congo.

Abstract

Introduction: Le paludisme transfusionnel est une réalité en Afrique Sub-saharienne, en raison des  transfusions sanguines répétées, peu ou non contrôlées et où les donneurs sont en majorité  potentiellement porteurs d'hématozoaires. L'objectif de cette étude était de déterminer la prévalence du portage asymptomatique du plasmodium chez les donneurs bénévoles de sang à Kisangani.

Méthodes: Une étude transversale a été menée au Centre Provincial de Transfusion Sanguine à  Kisangani  du 1er Décembre 2012 au 31 Mars 2013 et a concerné 480 donneurs bénévoles de sang.

Résultats: La prévalence du portage asymptomatique du plasmodium chez les donneurs bénévoles de sang était de 28,3%. Plasmodium falciparum était l'espèce la plus répandue (96,3%). Près de la moitié des donneurs avait une parasitémie supérieure à 2000 parasites/μl. Les facteurs qui étaient  significativement associés à la parasitémie étaient le jeune âge, le 1er don, et la non utilisation de la
moustiquaire imprégnée d'insecticide à longue durée (MILD).

Conclusion: Les résultats de cette étude montrent que la prévalence du portage asymptomatique du plasmodium chez les donneurs bénévoles de sang était élevée, constituant ainsi un risque important de transmission du parasite aux receveurs  souvent en mauvais état général. Cependant, l'utilisation de la MILD et la fidélisation des donneurs  bénévoles semblent constituer des moyens utiles de réduction du risque de portage asymptomatique du Plasmodium. Une sensibilisation et éventuellement des  distributions ciblées de MILD aux donneurs, en particuliers les plus jeunes, pourraient réduire  considérablement le portage du Plasmodium parmi les donneurs de sang et ainsi réduire le risque de paludisme transfusionnel.

Key words: Paludisme, Prévalence parasitaire, Donneur bénévole de sang, Transfusion sanguine, République Démocratique du Congo.

Published
2016-02-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688