Faut-il continuer à infiltrer le scalp par un anesthésique local pour une craniotomie?

  • Mouhssine Doumiri
  • Youssef Motiaa
  • Rachid Razine
  • Morad Amor
  • Abdelmajid Moussaoui
  • Saad Kabbaj
  • Wajdi Maazouzi
Keywords: Scalp, infiltration, lidocaïne, anesthesie local, craniotomie

Abstract

Introduction: Le maintien de la stabilité hémodynamique est un objectif primordial de l'anesthésie pour craniotomie. Peu d'études ont prouvé l'efficacité de l'infiltration du scalp par un anesthésique local pour le maintien de la stabilité hémodynamique après l'incision. L'objectif de notre travail est d'évaluer l'influence de l'infiltration de la ligne d'incision du scalp par la lidocaïne à 0,5% adrénalinée sur les paramètres hémodynamiques après incision pour craniotomie supratentorielle.

Méthodes: Étude prospective en double aveugle réalisée au bloc opératoire de l'hôpital des spécialités de Rabat sur une période d'une année incluant 80 malades programmés pour craniotomie supratentorielle.  Les malades étaient randomisés par tirage au sort en 2 groupes: Le groupe 1 était infiltré par 40 ml du  sérum salé adrénaliné (1/200 000) et le groupe 2 était infiltré par 40 ml de la lidocaïne 0,5% adrénalinée (1/200 000). Le critère de jugement principal était la pression artérielle moyenne (PAM) après l'incision. L'étude statistique a fait appel aux tests t de student et l'U- mann-whitney. Une valeur de p <0.05 était considérée significative.

Résultats: L'étude a inclus 80 patients (40 hommes et 40 femmes). L'âge moyen était 42 ,33±14,76  ans. Le poids moyen était 71,58 ±10 kg. Le 3/4 des patients était ASA 1, seulement 25% étaient ASA2. La durée moyenne de la chirurgie était de 252,06±38,62 mn. Les deux groupes étaient comparables  concernant l'âge, le sexe, le poids, la durée d'intervention, le type d'abord chirurgical, la dose totale du fentanyl reçue jusqu'a l'incision, ainsi que les paramètres hémodynamiques avant l'incision. Après l'incision la FC moyenne a augmenté dans les deux groupes: 80,53±7,72 bpm dans le groupe contrôle et 76,85±8,52 bpm dans le groupe lidocaïne. La différence d'augmentation de la FC entre les deux groupes était statistiquement significative (p=0,047). L'augmentation de la PAM était également  significativement plus élevée dans le groupe placebo (96,45± 3,53mmHg vs 94,75± 3,76mmHg)  (p=0,041). Nous n'avons pas noté de troubles de rythme ou d'hypertension artérielle par les solutions adrénalinées à 1/200000. Par contre, six cas d'hypotension artérielle ont été notés (3cas dans chaque groupe) après 2 minutes de l'infiltration et ayant répandu au remplissage par 500 ml de sérum salé 0,9 %.

Conclusion: L'infiltration par la lidocaïne procure une stabilité hémodynamique (PAM et FC)  statistiquement significative. Les autres études rapportées dans la littérature et avec un échantillon  réduit ont permis de retrouver une différence significative concernant uniquement la PAM et non la  fréquence cardiaque.

Key words: Scalp, infiltration, lidocaïne, anesthesie local, craniotomie

 

Published
2016-03-15
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688