PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Alloimmunisation foeto-maternelle Rhésus grave à propos d’un cas et revue de la littérature

Benkerroum Zineb, Lachiri Boutaina, Lazrak Ikram, Moussaoui Rahali Driss, Dehayni Mohammed

Abstract


L’incompatibilité foeto-maternelle Rhésus peut être à l’origine d’un syndrome hémolytique dont  l’expression clinique est l´anémie foetale éventuellement compliquée par une anasarque foeto-placentaire ou à l’extrême une mort foetale in utéro. Nous rapportons l’observation d’un cas d’allo immunisation Rhésus à 34 SA ayant aboutit un hydrops foetalis, l’extraction foetale par césarienne en vue d’une exsanguino-transfusion a été réalisée, mais le nouveau né est décédé au cours de l’exsanguino-transfusion. Le dépistage des femmes à risque et l’utilisation d’Immunoglobulines anti D ont permis une réduction importante de l´incidence des accidents d’incompatibilité. La mesure du pic systolique de vélocité dans l’artère cérébrale moyenne a  bouleversé la surveillance et la prise en charge prénatale des anémies foetales secondaires à une   allo-immunisation Rhésus. Son utilisation dans la surveillance des cas d’allo-immunisation Rhésus  permettrait ainsi de réserver les procédures invasives (cordocentèse) comme geste thérapeutique qui permet la transfusion foetale in utéro. Grâce à une collaboration multidisciplinaire cohérente, l’extraction foetale peut être programmée, ce qui permet une prise en charge adéquate et rigoureuse, même des nouveaux nés avec atteinte sévère

Key words: Alloimmunisation, anasarque foetal, pic systolique, transfusion in utéro, prophylaxie




AJOL African Journals Online