Profil sociodémographique et anatomoclinique du psoriasis en milieu hospitalier et tropical à Ouagadougou

  • Nina Korsaga Somé
  • Dieu-Donné Ouédraogo
  • Prudence Kopa Yadieu
  • Muriel Sidnoma Ouédraogo
  • Gilbert Patrice Tapsoba
  • Léopold Ilboudo
  • Fatou Barro Traoré
  • Pascal Niamba
  • Adama Traoré

Abstract

Le psoriasis est une dermatose inflammatoire érythémato-squameuse, d’évolution chronique. Ses aspects sociodémographiques et ses variantes cliniques sont peu connus en Afrique de l’ouest. Il s’est agit d’une étude rétrospective et prospective menée du 1er janvier 2009 au 30 juin 2012. Tous les patients qui avaient un dossier exploitable étaient inclus. Nous avons recensé 94 cas de psoriasis sur 14952 consultants, soit une prévalence hospitalière de 0,62%. Mais 84 cas répondaient aux critères d’inclusion. L’âge moyen des patients était de 34,53 ans, le sex-ratio de 1,47. Les ménagères, les élèves et les fonctionnaires étaient les plus représentés. Le prurit était retrouvé dans 54,8% des cas. Les lésions élémentaires cutanées étaient surtout érythémato-squameuses (79 cas). Celles unguéales étaient surtout à type de dépression cupuliforme (8 cas). Le cuir chevelu, les coudes et les genoux étaient les zones bastions les plus touchées (respectivement 53,57%, 45,23%, et 40,47%). Le psoriasis était vulgaire dans 30 cas et grave dans 7 cas. L’examen histopathologique était réalisé chez 11 patients. Malgré certaines insuffisances de description qui ne nous ont pas permis de calculer le score de PASI, cette étude a atteint ses objectifs. Les particularités de cette série étaient la prédominance masculine, la prévalence élevée du prurit et l’atteinte élevée du cuir chevelu. Les formes graves de psoriasis doivent faire rechercher une association à l’infection à VIH. Une étude en population permettrait de déterminer avec exactitude la prévalence du psoriasis au Burkina Faso.

Pan African Medical Journal 2016; 23:110

Author Biographies

Nina Korsaga Somé
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Dieu-Donné Ouédraogo
Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso; Service de Médecine Interne CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso
Prudence Kopa Yadieu
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso
Muriel Sidnoma Ouédraogo
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Gilbert Patrice Tapsoba
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Léopold Ilboudo
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso
Fatou Barro Traoré
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Pascal Niamba
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Adama Traoré
Service de Dermatologie-Vénéréologie CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso; Unité de Formation et Recherche en Science de la Santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Published
2016-07-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688