La fasciite nécrosante post opératoire: une complication rare et mortelle

  • Hassen Ben Ghezala
  • Najla Feriani

Abstract

Les complications pariétales post opératoire peuvent être exceptionnellement majeures et graves menaçant le pronostic vital. La fasciite nécrosante est une infection rare de la peau et des tissus sous-cutanés profonds, se propageant le long des fascias et du tissu adipeux. Elle est surtout causée par le streptocoque du groupe A Streptococcus pyogènes mais également par d'autres bactéries telles que Vibrio vulnificus, clostridium perfringens ou Bacteroides fragilis. La fasciite nécrosante est une véritable urgence médicochirurgicale. Nous rapportons dans ce travail une observation très rare d'une gangrène pariétale abdominale survenant chez une patiente de 75 ans au cinquième jour post-opératoire d'un kyste de l'ovaire. L'évolution était marquée par l'installation d'un état de choc septique réfractaire rapidement fatal à J3 de la prise en charge.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Hassen Ben Ghezala
Service de Réanimation Médicale, Faculté de Médecine de Tunis, Hôpital de Zaghouan, Zaghouan, Tunisie
Najla Feriani
Service de Chirurgie Générale à la Faculté de Médecine de Tunis, Hôpital de Zaghouan, Zaghouan, Tunisie
Published
2016-07-10
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688