La radiothérapie du cancer de l’endomètre: expérience de l’institut national d’oncologie à propos de 52 cas

  • Imane Mezouri
  • Soufiane Berhili
  • Nawal Mouhajir
  • Sara Bellefqih
  • Hanan Elkacemi
  • Tayeb Kebdani
  • Noureddine Benjaafar

Abstract

Le cancer de l’endomètre est le cancer gynécologique le plus fréquent en occident. Il concerne principalement les femmes ménopausées. L’objectif de notre travail est de rapporter l’expérience du service de radiothérapie à l’Institut National d’Oncologie (INO) dans la prise en charge du cancer de l’endomètre. Nous avons analysé rétrospectivement 52 cas de cancer de l’endomètre traités dans le service de radiothérapie de l’INO entre 2007 à 2009. Les données collectées à partir des dossiers médicaux de nos patientes concernaient les aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs de ce cancer. La médiane d’âge des patientes était de 57 ans, 87% étaient ménopausées. Le délai moyen de consultation était de six mois. Le maitre symptôme était des métrorragies chez 51 patientes. Le diagnostic histologique a été porté sur un curetage biopsique de l’endomètre dans 51% des cas. L’examen anatomopathologique a montré un adénocarcinome endométrioïde dans 92% des cas. Après le bilan, 27% des patientes étaient stade I, 30% stade II, 20% stade III et 1% stade IVA selon la classification de la Fédération Internationale de Gynécologie Obstétrique (FIGO). Après la chirurgie, 51% des patientes ont reçu une radiothérapie externe. La dose délivrée était de 46 Gray (Gy). Une curiethérapie du fond vaginal a été délivrée chez toutes les patientes. Sur le plan évolutif, 83 % des patientes étaient toujours suivies en situation de bon contrôle de leur maladie, 8 % ont eu une récidive locorégionale et 4 % avaient des métastases à distance. Ainsi, le cancer de l’endomètre est un cancer dont le traitement repose sur la chirurgie. La radiothérapie est le traitement adjuvant principal.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Imane Mezouri
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Soufiane Berhili
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Nawal Mouhajir
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Sara Bellefqih
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Hanan Elkacemi
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Tayeb Kebdani
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Noureddine Benjaafar
Service de Radiothérapie, Institut National d’Oncologie, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
Published
2016-07-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688