Profil épidémiologique et séroprévalence des donneurs de sang aux cliniques universitaires de Lubumbashi, République Démocratique du Congo

  • Christian Ngama Kakisingi
  • Olivier Mukuku
  • Serge Kapend Matanda
  • Michel Muteya Manika
  • Véronique Kabila Kyabu
  • Eric Ilunga Kasamba
  • Paul Makan Mawaw
  • Claude Mulumba Mwamba
  • Liévain Kapend

Abstract

Introduction: L'assurance d'une bonne hémovigilance reste un problème majeur de santé publique dans les pays à faible revenu. Les agents infectieux transmissibles par transfusion tels que le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), le virus de l'hépatite B (VHB), le virus de l'hépatite C (VHC) et la syphilis doivent être soumis à une surveillance épidémiologique régulière et permanente en vue d'en réduire le risque infectieux. Cette étude a pour objectif de déterminer le profil épidémiologique et sérologique des donneurs de sang aux Cliniques Universitaires de Lubumbashi. Méthodes: Il s'agit d'une étude descriptive transversale effectuée chez les donneurs de sang au cours d'une période de 6 mois soit de Janvier à Juin 2015 aux Cliniques Universitaires de Lubumbashi. Les paramètres étudiés étaient le sexe, l'âge, la catégorie des donneurs et les résultats des marqueurs infectieux testés. Pour le dépistage, seuls les tests rapides ont été utilisés (Détermine HIV 1 et 2, Détermine AgHBs, HCV One Step et le RPR). L'analyse statistique a été faite à l'aide du logiciel Epi Info 7 et le test Khi carré ou celui de Fischer exact (lorsque recommandé) a été utilisé pour rechercher une association entre les paramètres épidémiologiques et la séropositivité des antigènes recherchés. Le seuil de significativité était fixé à p<0,05. Résultats: 599 donneurs de sang ont été colligés dont 498 de sexe masculin (83,14%) et 101 de sexe féminin (16,86%) soit un sexe ratio M/F de 4,93. La majorité des donneurs avait un âge compris entre 20-29 ans (45,10%) et 30-39 ans (34,70%); l'âge moyen était de 31,59 ±8,2 ans. Concernant la catégorie des donneurs, les donneurs familiaux étaient majoritaires (62,27%) suivi des donneurs bénévoles (30,05%); les donneurs payants ont représenté 7,68%. Le taux de séroprévalence était de 8,01% pour le VHB suivi de ceux du VIH et du VHC respectivement de 2,67% et 2,67% et de 0,33% pour la syphilis. Aucun paramètre épidémiologique étudié n'avait été significativement associé à la séropositivité des antigènes recherchés (p<0,05). Conclusion: Une prévalence élevée de l'antigène Hbs a été constatée dans notre série. Ceci nous permet de soutenir qu'un système de surveillance épidémiologique doit être renforcé au sein du programme national de transfusion sanguine en République Démocratique du Congo et un second test sérologique devrait être suggérer pour réduire les risques infectieux transmissibles lors des transfusions sanguines.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Christian Ngama Kakisingi
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Médecine Interne, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Olivier Mukuku
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Pédiatrie, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Serge Kapend Matanda
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Médecine Interne, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Michel Muteya Manika
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Médecine Interne, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Véronique Kabila Kyabu
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Sciences biomédicales, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Eric Ilunga Kasamba
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Sciences biomédicales, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Paul Makan Mawaw
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Santé Publique, Université de Lubumbashi,  Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Claude Mulumba Mwamba
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Médecine Interne, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Liévain Kapend
Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Département de Médecine Interne, Université de Lubumbashi, Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Published
2016-07-13
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688