Fréquence et pronostic néonatal précoce de faible poids de naissance à Lubumbashi, République Démocratique du Congo

  • Paul Makinko Ilunga
  • Olivier Mukuku
  • Paul Makan Mawaw
  • Augustin Mulangu Mutombo
  • Toni Kasole Lubala
  • Mick ya Pongombo Shong
  • Stanis Okitotsho Wembonyama
  • Oscar Numbi Luboya

Abstract

Introduction: L'objectif de cette étude était de déterminer la fréquence des FPN ainsi que d'évaluer le pronostic néonatal du faible poids de naissance (FPN)dansla ville de Lubumbashi. Méthodes: C'était une étude cas-témoins des accouchements (grossesses monofoetales) de juillet à décembre 2014 dans 3 maternités de référence à Lubumbashi (RDCongo). Les paramètres en rapport avec le nouveau-né du groupe d'étude (<2500 grammes) ont été comparés à ceux du groupe de comparaison. Les statistiques usuelles et la régression logistique ont été utilisées pour analyser les résultats. Le seuil de significativité a été fixé à une valeur de p<0,05. Résultats: La fréquence du FPN était de 13,0%. Trois pourcent des cas étaient des très grands prématurés et 18,7% étaient des grands prématurés. L'hypotrophie n'avait concerné que 32,1%. Les extrêmement petits poids de naissance représentaient 5,6% des cas et les très petits poids 21,2%. Nous avons observé que le score d'Apgar à la 5ème minute (O Rajusté=2,4 [1,2-4,6]), la réanimation à la naissance (O Rajusté=3,9 [2,4-6,5]), le décès en période néonatale précoce (O Rajusté=10,3 [3,4-31,1]) ont été significativement associés au FPN. Nous avons également trouvé que le taux de mortalité diminue au fur et à mesure que le poids de naissance et l'âge gestationnel augmentent, avec une différence statistiquement significative (p<0,0001). Conclusion: La présente étude montre que la morbidité et la mortalité néonatales liées au FPN restent élevées dans la ville de Lubumbashi. Leur réduction passe par une accessibilité et une amélioration du système de soins de santé dans notre milieu.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Paul Makinko Ilunga
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Olivier Mukuku
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Paul Makan Mawaw
Département de Santé Publique, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Augustin Mulangu Mutombo
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Toni Kasole Lubala
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Mick ya Pongombo Shong
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Stanis Okitotsho Wembonyama
Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Oscar Numbi Luboya
Département de Santé Publique, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Published
2016-07-15
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688