Syndrome de loge aiguë secondaire à une injection intraveineuse d’héroïne chez un patient toxicomane: à propos d’un cas

  • Adil El Alaoui
  • Aliou Bah

Abstract

Il s'agit d'un patient âgé de 27 ans, connu toxicomane depuis 2008 qui a présenté un syndrome de loge aigu suite à une injection d'héroïne en intraveineuse au niveau du pli du coude du membre supérieur droit. Le patient a consulté aux urgences 6 heures après l'injection d'héroïne, l'examen clinique initial a trouvé une tuméfaction du membre supérieur droit, un oedème diffus au niveau du bras et de l'avant-bras droite et un trouble de sensibilité dans le territoire du nerf médian et cubital. Le reste de l'examen clinique était normal. Le patient est opéré au urgence, il a bénéficié d'une aponévrotomie de décharge par 2 incisions au niveau de la face antérieure du bras et l'avant-bras (A). Le changement de pansement est fait chaque 2 jours au bloc opératoire par un système à pression négative de VAC® (B,C). Après 5 semaines, l'évolution était bonne on a noté une disparition du syndrome de loge (D) avec récupération de la sensibilité dans le territoire du nerf médian et cubital.

Pan African Medical Journal 2015; 22

Author Biographies

Adil El Alaoui
Service de Chirurgie Orthopédique du Centre Hospitalier de Chambéry, France
Aliou Bah
Service de Chirurgie Orthopédique du Centre Hospitalier de Chambéry, France
Published
2016-08-17
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688