PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Eléments traces dans le sérum des enfants malnutris et bien nourris vivants à Lubumbashi et Kawama dans un contexte d’un environnement de pollution minière

Aimée Mudekereza Musimwa, Gray Wakamb Kanteng, Hermann Tamubango Kitoko, Oscar Numbi Luboya

Abstract


Introduction: La place des éléments traces métalliques essentiels en nutrition humaine ne peut plus être ignorée. Les déficits d’apports, les carences secondaires souvent sous – estimées, et les carences iatrogènes font le lit de pathologies telles que les infections et autres. D’où leurs dosages ont une importance particulière pour en évaluer la gravité et faciliter une prise en charge précoce ou améliorer le régime alimentaire. Cette étude a eu pour objectif de déterminer le profil sanguin en éléments traces (cuivre, sélénium, zinc, fer, chrome, cobalt, etc) chez les enfants malnutris et biens nourris dans un milieu minier à Lubumbashi. Méthodes: Trois cents onze cas ont été colligés, 182 malnutris et 129 biens nourris, dans une étude descriptive transversale, effectuée de juillet 2013 à décembre 2014. Pour lequel un échantillonnage exhaustif a été réalisé. Le dosage des métaux dans le sérum s’est fait à l’ ICP-OES (spectrométrie de masse à plasma gon induit) au laboratoire de l’Office Congolais de Contrôle de Lubumbashi. Résultats: Les oligoéléments essentiels (cuivre, zinc, sélénium et fer) se retrouvent à des concentrations très basses chez les enfants malnutris comme chez les biens nourris. L’arsenic, le cadmium, le magnésium et le manganèse se présentent à des concentrations normales par rapport aux valeurs de références chez les enfants biens nourris. L’antimoine, le chrome, le plomb et le cobalt se retrouvent élevés chez les malnutris et biens nourris. Le nickel est normal chez les malnutris et les biens nourris. Le magnésium, manganèse se sont présentés à des taux très bas chez les enfants malnutris. Conclusion: Les enfants malnutris et biens nourris présentent une malnutrition aux oligo-éléments essentiels associés aux éléments traces métalliques. Ce qui permet de supposer qu’une carence en micronutriments essentiel favorise l’absorption des métaux lourds.

Pan African Medical Journal 2016; 24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.11.9236
AJOL African Journals Online