PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



L’apport de l’échographie dans l’exploration des métrorragies post-ménopausiques

Fethia Boudaya, Amel Achour Jenayah, Sarah Saoudi, Anissa Gharsa, Eya Gharbi, Ezzeddine Sfar, Dalenda Chelli

Abstract


Les métrorragies post-ménopausiques représentant un motif fréquent de consultation en gynécologie. Notre étude avait pour but d’évaluer l’apport de l’échographie pelvienne dans l’exploration des lésions endo-cavitaires devant ce symptôme et de comparer les résultats retrouvés à ceux de l’hystéroscopie et de l’histologie. Il s’agissait d’une étude rétrospective analytique à propos de 33 observations de patientes prises en charge pour des métrorragies post-ménopausiques au service de gynécologie obstétrique «A» du centre de maternité et de néonatologie de Tunis durant l’année 2012. Toutes les patientes avaient bénéficié d’une échographie pelvienne et d’une hystéroscopie diagnostique. Nous avons analysé et confronté les données de l’échographie pelvienne, de l’hystéroscopie et de l’examen histologique. L’âge moyen de nos patientes était de 57,78 ans et l'âge moyen de la ménopause était de 48,36 ans. La confrontation des données échographiques et histologiques, a montré que l’échographie a présenté une sensibilité de 80,6%, une spécificité de 79,38%, une valeur prédictive positive (VPP) de l’ordre de 67,03% et une valeur prédictive négative (VPN) de 91,54%. Quant à l’hystéroscopie, ces valeurs étaient respectivement de 84,44%, 82,72%, 69,93% et 92,65%. Le degré de performance de chaque moyen d’exploration a été variable selon la lésion en cause des métrorragies et d’une façon générale l’hystéroscopie a été plus fiable dans l’exploration des métrorragies que l’échographie : indice de Youden 0,67 contre 0,59. Nos résultats rejoignent les données de la littérature qui attribue à l’hystéroscopie une plus grande fiabilité par rapport à l’échographie pelvienne dans le diagnostic des lésions endo-cavitaires à l’origine des métrorragies post-ménopausiques.

The Pan African Medical Journal 2016;24



AJOL African Journals Online