PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Intérêt de l’imagerie dans les tumeurs osseuses bénignes chez l’enfant

Ousmane Traoré, Kamilia Chban, Alzavine Fleur Hode, Yaya Diarra, Siham Salam, Lachen Ouzidane

Abstract


Les tumeurs osseuses bénignes sont beaucoup plus fréquentes que les tumeurs malignes en milieu pédiatrique. L’exostose (ostéchondrome) en est la plus fréquente. Les différentes techniques d'imagerie occupent une place déterminante dans l'étude de ses tumeurs notamment la radiographie standard. Le but de ce travail est de souligner l’intérêt de l’imagerie dans la prise en charge diagnostique des tumeurs bénignes osseuses chez l’enfant à travers une étude rétrospective portant sur 169 patients. Tous ces patients ont été explorés par la radiographie standard, un complément scanner avec reconstruction multiplanaires avant et après injection de PDC et/ouune IRM 1.5 Tesla a été réalisé en fonction de l’indication. L’âge moyen est de 6 ans avec une légère prédominance masculine. Cliniquement, la tuméfaction est présente dans 35% des cas. La douleur dans 29 %des cas. La localisation la plus fréquente est la métaphyse sur les os long: fémur: 25% des cas, humérus: 17 % des cas, tibia: 21% des cas. Les principales tumeurs bénignes retrouvées sont l’exostose (20,12 %), le kyste osseux (31,95%) et l’ostéoblastome (16, 57%). L’imagerie permet de préciser la topographie et l’extension de la lésion dans l’os, apporter des arguments en faveur de la bénignité et parfois, en faveur de l’origine de la lésion. La radiographie standard seule permet souvent de poser un diagnostic de certitude dans certains cas.

The Pan African Medical Journal 2016;24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.179.9920
AJOL African Journals Online