PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Impact socio professionnel de la libération chirurgicale du syndrome du canal carpien

Aouatef Mahfoudh Kraiem, Hajer Hnia, Lamia Bouzgarrou, Mohamed Adnène Henchi, Taoufik Khalfallah

Abstract


L’objectif de notre travail était d’étudier les conséquences socioprofessionnelles d’une libération chirurgicale du SCC. Il s’agit d’une étude transversale portant sur les sujets opérés pour un SCC d’origine professionnelle ; recensés dans le Service de Médecine de Travail et de Pathologies Professionnelles au CHU Tahar Sfar de Mahdia en Tunisie sur une période de 8 ans allant du 1 Janvier 2006 au mois Décembre 2013.Le recueil des données s’est base sur une fiche d’enquête, portant sur la description des caractéristiques socioprofessionnelles, médicales et sur le devenir professionnel des participants. Pour étudier les contraintes psychosociales au travail, nous avons adopté le questionnaire de Karasek. La durée d’arrêt du travail après libération chirurgicale du SCC était significativement liée à l’existence d’autres troubles musculo-squelettiques autre que le SCC, la déclaration du SCC en maladie professionnelle et à l’ancienneté professionnelle des salariés. Quant au devenir professionnel des salariés opérés, 50,7% ont gardé le même poste, 15,3% ont bénéficié d’un aménagement de poste et 33,8% ont bénéficié d’un changement de poste dans la même entreprise. Le devenir professionnel de ces salariés était corrélé à leurs qualifications professionnelles et au type de l’atteinte sensitive et/ou motrice du nerf médian à l’EMG. Un certain nombre de facteurs non lésionnels déterminaient la durée de l’arrêt de travail, alors que le devenir professionnel des opérés pour SCC dépendait essentiellement de leurs qualifications professionnelles et des données de l’électromyogramme. Il est certain que des travaux beaucoup plus larges permettraient d’affiner encore ces résultats.

The Pan African Medical Journal 2016;24



AJOL African Journals Online