PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Facteurs prédictifs de descellement aseptique des prothèses totales cimentées de la hanche

Rateb Kochbati, Hedi Rbai, Marouene Jlailia, Hassen Makhlouf, Abderrazak Bouguira, Med Samir Daghfous

Abstract


Introduction: le descellement aseptique constitue la principale complication à long terme et signe la faillite de la prothèse totale de hanche. Les causes de descellement aseptique sont multiples et souvent intriquées. Le mal positionnement des implants reste le facteur le plus incriminé. D'autres facteurs liés au patient et à la prothèse prédisposent également au descellement mais à des degrés divers. Méthodes: à travers une étude rétrospective portant sur 64 descellements aseptiques de prothèse totale de hanche, nous avons tenté d'individualiser les facteurs de descellement lié au patient, au type d'implant et à la technique chirurgicale et d'en dégager les recommandations visant à minimiser ce risque. Il s'agissait d'une étude rétrospective analytique portant sur 64 descellements aseptiques. La classification utilisée est celle de la Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique. Résultats: la moyenne d'âge au moment de la première arthroplastie était de 40 ans. Elle était de 62 au moment du descellement. La tige type Charnley a été implantée dans 55 cas, celle de type Muller dans 9 cas. La pièce cotyloïdienne a été bien positionnée dans 69% des cas avec une inclinaison moyenne de 47,8°. Les tiges étaient remplissantes dans 86% des cas avec un cimentage Grade A dans 60% des cas. Le délai moyen de la survenue du descellement était de 12 ans. 72% des prothèses avaient une survie supérieure à 10 ans. L'analyse statistique des résultats a individualisé les facteurs de risque du descellement que sont : L'âge, l'indexe de masse corporelle, le niveau d'activité, l'inclinaison de la cupule, le déport fémoral et la qualité du cimentage. Conclusion: une réduction significative des descellements aseptiques des prothèses totales de hanche ne pourra être obtenue que par une plus grande rigueur dans la sélection des patients, une plus grande sûreté dans l'acte technique et un meilleur choix de l'implant à poser.

The Pan African Medical Journal 2016;24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.260.8164
AJOL African Journals Online