Activités physiques libres ou encadrées et condition physique liée à la santé chez des adultes burundais: étude transversale

  • Jean Berchmans Bizimana
  • Mansourou Mohamed Lawani
  • Barnabé Akplogan
  • Charles Gaturagi

Abstract

Introduction: l’activité physique régulière a un impact positif sur la santé. Cette étude a pour objet de comparer la condition physique liée à la santé des adultes qui s’exercent librement avec celle des adultes bénéficiant d’un encadrement professionnel. Elle tente aussi d’établir une relation entre le niveau d’activité physique et les paramètres de la condition liée à la santé. Méthodes: nous avons évalué le niveau d’activité physique et les paramètres de la condition physique liée à la santé. Par le test t pour échantillons indépendants, nous avons comparé les moyennes et avons par le calcul du coefficient de corrélation r de Pearson analysé la relation entre le niveau d’activité physique et les paramètres de la condition physique. Résultats: des écarts significatifs (p < 0,05) de niveau d’activité physique, de souplesse, de VO2max et de la FC de repos ont été enregistrés en faveur du groupe encadré. Le niveau d’activité physique est positivement corrélé (p < 0,05) au VO2 max et à la force de préhension mais négativement corrélé à la FC de repos et au cholestérol LDL. La prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire n’est pas élevée excepté pour le cholestérol HDL. Conclusion: les résultats de cette étude montrent que l’activité physique libre est aussi efficace que l’activité physique encadrée dans le maintien des profils lipidique et physiologique favorables à la santé chez l’adulte burundais. Cependant, l’activité physique encadrée apporte des bénéfices supplémentaires pour le VO2max, la fréquence cardiaque de repos, la souplesse antérieure et la détente verticale

The Pan African Medical Journal 2016;25

Author Biographies

Jean Berchmans Bizimana
Laboratoire de Biomécanique et Performance (LABIOP), Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS), Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 169 Porto-Novo, Bénin; Institut d’Education Physique et des Sports, Université du Burundi, BP 1500 Bujumbura, Burundi
Mansourou Mohamed Lawani
Laboratoire de Biomécanique et Performance (LABIOP), Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS), Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 169 Porto-Novo, Bénin
Barnabé Akplogan
Laboratoire de Biomécanique et Performance (LABIOP), Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS), Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 169 Porto-Novo, Bénin
Charles Gaturagi
Institut d’Education Physique et des Sports, Université du Burundi, BP 1500 Bujumbura, Burundi
Published
2016-10-05
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688