Myélite aigue et hépatite virale A: à propos d’un cas

  • Tarik Boulahria
  • Ahmed Bourazza

Abstract

Le virus de l’hépatite A peut se manifester par une atteinte neurologique sévère et inhabituelle. Nous rapportons l’observation d’un homme de 59 ans, qui a présenté un trouble de l’équilibre associé à des paresthésies des membres inferieures et des troubles sphinctériens. L’IRM médullaire était en faveur d’une myélite aigue. Le bilan étiologique a trouvé comme seule anomalie la présence d’IgM spécifiques du virus de l’hépatite virale A (HVA). Malgré une corticothérapie à forte dose, la récupération fonctionnelle n’était que partielle. Devant toute myélite aigue, la recherche d’une infection par le virus de l’hépatite A devrait faire partie de l’enquête étiologique même en l’absence de signe clinique ou biologique évoquant l’hépatite en particulier dans les pays d’endémie où la prophylaxie vaccinale fait défaut.

The Pan African Medical Journal. 2016;25

Author Biographies

Tarik Boulahria
Service de Neurologie, Hôpital Militaire de Guelmim, Maroc
Ahmed Bourazza
Service de Neurologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohamed V, Rabat, Maroc
Published
2016-10-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688