PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Peut-on améliorer la motivation des étudiants en médecine pour un cours fondamental de physiologie en intégrant à l’exposé magistral quelques méthodes pédagogiques actives?

Yassamine Bentata, Catherine Delfosse

Abstract


La motivation des étudiants est une condition essentielle à l’apprentissage et la perception qu’a l’étudiant de la valeur qu’il accorde à une activité est l’une des trois composantes majeures de cette motivation. Comment amener les étudiants à percevoir l’utilité et l’intérêt de leurs cours universitaires tout en suscitant leur motivation ? L’objectif de l’étude est de déterminer la perception de la valeur attribuée par les étudiants au cours fondamental de physiologie et d’évaluer l’impact de l’intégration de quelques méthodes d’apprentissage actif aux exposés magistraux sur la motivation des étudiants du premier cycle des études médicales dans une jeune faculté. Cette étude prospective, a concerné les étudiants de deuxième année de médecine (PCEM2). Nous avons procédé initialement à une appréciation de la perception de la motivation des étudiants pour les cours universitaires via un premier questionnaire, après nous avons intégré deux activités pédagogiques: l’étude de cas et la réalisation de carte conceptuelle aux exposés magistraux du module de physiologie et à la fin nous avons évalué via un deuxième questionnaire l’impact de ces deux activités sur la motivation des étudiants. 131 et 109 étudiants ont rempli et rendu respectivement le 1er et le 2ème questionnaire parmi les 249 étudiants inscrits en PCEM2. La motivation de nos étudiants à l’égard de leurs cours universitaires était globalement très favorable, même si la motivation pour le cours de physiologie (70,8%) était légèrement moins importante que pour l’ensemble des cours (80%). Nos étudiants avaient apprécié les deux activités proposées et seulement 13% (pour l’étude de cas) et 16,8% (pour la carte) ne se montraient pas satisfaits. 40,9% des étudiants avaient réalisé une carte conceptuelle et la qualité de ces productions, jugée sur l’identification des concepts et des liens inter concepts, était globalement satisfaisante pour une première expérience. Influencée par de multiples facteurs internes et externes, la motivation des étudiants reste une grande problématique en milieu universitaire. Dans ce contexte, une planification rigoureuse d’activités pédagogiques diversifiées et actives est l’une des principales portes offertes à l’enseignant pouvant susciter cette motivation.




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2017.28.315.10251
AJOL African Journals Online