PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR4: à propos de 181 cas et revue de la littérature

Ahmed Guennoun, Yousra Krimou, Chahrazed Bouchikhi, Nisrine Mamouni, Sanaa Errarhay, Abdelaziz Banani

Abstract


La classification Bi-Rads (Breast Imaging Reporting and Data System) de l'ACR (American College of Radiology) est le système de classement des images radiologiques, recommandé pour le dépistage du cancer du sein. La lésion ACR IV correspond à une anomalie indéterminée ou suspecte avec probabilité de malignité de 2-95% selon des études. Cette disparité nous a poussés à réaliser notre étudequi est uneétude rétrospective de 181 patientes étalée sur 5 ans, conduite dans le service de gynécologie-obstétrique I du Centre hospitalier Hassan II de Fès. Notre objectif est de rapporter les résultats histologiques des lésions mammaires classées radiologiquement ACR4 dans le but d'évaluer la corrélation radio-histologique et d'améliorer notre conduite à tenir. Toutes nos patientes ont bénéficié d'une imagerie du sein puis d'une preuve anatomopathologique par différentes techniques. Nous avons noté une nette prédominance des lésions bénignes avec un taux de 62% contre 29% des lésions malignes et seulement 9% étaient intermédiaires. L'adénofibrome est le résultat histologique le plus retrouvé avec 30% des cas, le carcinome canalaire infiltrant reste le chef de file des lésions malignes avec 17% des cas. A travers une revue de la littérature, nos résultats semblent rejoindre ceux des autres études avec une Valeur prédictive positive de 29%. Néanmoins, l'adoption de la sous-classification ACR en ACR4a, b et c parait plus adaptée,en raison du nombre important des interventions chirurgicales inutiles.




AJOL African Journals Online