PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Résultats de la chirurgie laparoscopique pour la hernie de l’aine: l’expérience Tunisienne

Houcine Maghrebi, Amin Makni, Amin Sebai, Faouzi Chebbi, Wael Rebai, Amin Daghfous, Rachid Ksantini, Mohamed Jouini, Montassar Kacem, Zoubeir Ben Safta

Abstract


La hernie de l'aine de l'adulte reste une affection fréquente en chirurgie digestive. De nombreuses techniques de réparation ont été décrites à ce jour dont les procédés laparoscopiques. Deux méthodes furent rapidement adoptées par les différents praticiens pour le traitement chirurgical des hernies de l'aine par laparoscopie: la méthode laparoscopique totalement extra péritonéale (TEP) et la méthode laparoscopique transpéritonéale (TAPP). Le but était d'étudier la faisabilité de la cure de hernie de l'aine par coelioscopie et de décrire ses résultats du point de vue récidive herniaire et douleur post opératoire. Ce travail était une étude rétrospective, uni centrique, et transversale, portant sur des patients opérés par des chirurgiens du service de chirurgie A La Rabta pour hernie de l'aine par voie laparoscopique, sur une période de 8 ans allant de janvier 2006 à décembre 2013. Le principal critère de jugement était la récidive herniaire. La douleur post opératoire et les complications étaient les critères de jugement secondaires. Nous avons colligés 104 hernies chez 92 patients respectant les critères d'inclusion de notre étude. La moyenne d'âge de nos patients était de 48 Ans (19-83). L'approche TAPP était la plus utilisée: 94 cas (90%) TAPP contre 10 cas TEP. Aucune complication per opératoires n'a été signalée. Le taux de conversion de notre série était nul. La mortalité opératoire était aussi nulle. La morbidité postopératoire était de 5% (5 patients). Elle était à type d'hématome dans 3 cas et de sérum dans 2 cas. La durée moyenne d'hospitalisation était de 1.2 jours (1- 4jours). Le séjour post opératoire n'avait pas dépassé 2 jours chez 94% des patients. Seulement 2 patients avaient présenté une récidive. Les douleurs chroniques postopératoires étaient notées chez seulement 3 patients. Notre étude a montré que la cure de hernie de l'aine par laparoscopie a apporté un confort considérable à nos patients en ce qui concerne les phénomènes douloureux, les durées d'hospitalisation et d'arrêt de travail. Les résultats obtenus dans cette série sont bons et conformes aux résultats déjà publiés dans la littérature. Ceci nous encourage à poursuivre l'utilisation de ces techniques et à contrôler nos résultats à plus long terme.




AJOL African Journals Online