PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Antibio-résistance des souches de Salmonella spp isolées d'hémocultures à Bukavu en RD Congo

Théophile Mitima Kashosi, Archippe Birindwa Muhandule, David Lupande Mwenebitu, Nicolas Mihuhi, John Kivukuto Mutendela, Kanigula Mubagwa

Abstract


Introduction: La fièvre typhoïde est un problème majeur de santé publique dans les pays en voie de développement jusqu'à ce jour à cause de la vétusté des infrastructures sanitaires et des circuits de distribution de l'eau presque inexistants. En RDC en général et à Bukavu en particulier, l'hémoculture est inaccessible à la majorité des patients. L'objectif de cette étude était d'évaluer la sensibilité de Salmonella spp aux antibiotiques couramment utilisés dans la prise en charge de la fièvre typhoïde à Bukavu. Méthodes: Une étude transversale étalée sur 6 mois a était organisée. Tout malade suspect de la fièvre typhoïde a été sélectionné dans l'étude. L'hémoculture était faite systématiquement chez tout malade sélectionné. L'identification de la souche bactérienne et l'antibiogramme ont été réalisés par les méthodes conventionnelles. Les antibiotiques suivants ont été testés: amikacine, amoxicilline, augmentin, aeftazidime, ceftriaxone, cefuroxime, chloramphénicol, ciprofloxacine, cotrimoxazole, doxycycline, gentamicine, négram, norfloxacine. Résultats: 460 malades ont été sélectionnés dans l'étude. 144 (31,30%) hémocultures positives ont été observées. Salmonella spp était le germe le plus isolé (41,66%). Les souches de Salmonella spp isolées à Bukavu sont sensibles à la ciprofloxacine (91,7%), au ceftazidime (81,7%), ceftriaxone (80%), norfloxacine (80%), amikacine (76,6%) et au cefuroxime (73,3%). Elles restent résistantes aux autres molécules d'antibiotiques. Conclusion: Ces résultats montrent une sensibilité diminuée à plupart des antibiotiques testés. Un test d'antibiogramme est requis en cas de fièvre typhoïde pour une meilleure prise en charge.




AJOL African Journals Online