Chirurgie des hyperthyroïdies: à propos de 60 cas

  • Youssef Darouassi Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Mohamed Amine Hanine Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Abdelfettah Aljalil Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Amine Ennouali Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Brahim Bouaity Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Mohamed Mliha Touati Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
  • Haddou Ammar Service d'Oto-Rhino-Laryngologie, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc
Keywords: Hyperthyroïdie; chirurgie; thyroïdectomie

Abstract

L'hyperthyroïdie englobe plusieurs maladies caractérisées par un niveau élevé d'hormones thyroïdiennes circulantes. La thyroïdectomie en est un des principaux traitements. L'objectif de notre étude est d'évaluer, à travers une étude rétrospective, les particularités épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques, et évolutives des patients ayant bénéficié d'une prise en charge chirurgicale d'une hyperthyroïdie dans le service d'ORL à l'hôpital militaire Avicenne de Marrakech. Soixante patients ont été colligés avec une prédominance féminine et une moyenne d'âge de 52 ans. La clinique a été dominée par les signes de thyrotoxicoses qui ont été retrouvés chez tous les patients. L'exploration a permis d'identifier 47 cas de goitre multihétéronodulaire toxique ou prétoxique (soit 78.33% des cas), 5 cas de maladies de Basedow (soit 8.33%) et 8 cas d'adénome toxique (soit 13.33%). Une préparation médicale a été de mise chez tous nos patients. Une thyroïdectomie totale a été réalisée chez 50 patients (soit 83.33%) et une loboisthmectomie chez 10 patients (soit 16.33%). En post-opératoire, des complications sont été colligés: un cas de paralysie laryngée transitoire (1,6% des cas), neuf cas d'hypoparathyroïdie transitoire (15% des cas), un cas d'hypoparathyroïdie définitive (1,6% de cas), et un seul cas d'hématome compressif (1,6% de cas). La chirurgie des goitres toxiques réputés hémorragiques et adhérents, doit être réalisée par un chirurgien expérimenté qui doit doubler de vigilance pour minimiser la morbidité représentée essentiellement par la paralysie laryngée et l'hypoparathyroïdie.

Published
2018-09-20
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688