Evaluation de l’état vaccinal contre l’hépatite B et portage de l’Ag HBs chez les militaires Béninois en mission en Côte d’Ivoire

  • Fanou Denis Service d’Hépatogastroentérologie CHU de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire; Médecine des Forces, Service de Santé des Armées,Cotonou, Bénin,
  • Sehonou Jean Service de Pathologie Digestive, Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Kutuku Maga, Cotonou, Bénin
  • Vinasse Alfred Médecine des Forces, Service de Santé des Armées,Cotonou, Bénin
  • Agniwo Jérôme Médecine des Forces, Service de Santé des Armées,Cotonou, Bénin
  • Batcho Jimy Médecine des Forces, Service de Santé des Armées,Cotonou, Bénin
  • Etekpo Thomas fanoudeniscoffi@gmail.com
  • Tossou-Odjo Léon Médecine des Forces, Service de Santé des Armées,Cotonou, Bénin
Keywords: HVB; vaccination; séroprévalence; militaires; Benin

Abstract

Introduction: le but de cet étude est de déterminer le taux de couverture vaccinale anti-virus de l'hépatite B (anti-VHB) et la prévalence de l'AgHBs chez les soldats béninois en mission extérieure en Côte d'Ivoire.

Méthodes: cette étude transversale était réalisée au sein du bataillon béninois basé à Anankouakouté en Côte d'Ivoire. Les soldats de cette compagnie au décours d'une séance d'éducation sanitaire étaient soumis à un questionnaire sous forme d'interview. Il portait sur les données sociodémographiques, les facteurs de risques d'infection et les antécédents de vaccination contre l'hépatite B. Des prélèvements étaient faits à la recherche de l'Ag HBs et des anticorps antiHBs. En cas de positivité de l'Ag HBs, un complément de bilan était fait (alanines aminotransférase(ALAT), Ag HBe, AcantiHBe, AcAntiHBcIgM et ADN HBV par PCR).

Résultats: cent soixante-quinze militaire ont participé à cette étude (âge médian 31ans avec des extrêmes entre 23 et 52 ans; sex-ratio 5,73). Des taux protecteurs d'Ac Anti HBs étaient notés chez 41 militaires (23,4%). Cette immunité était post hépatitique B (25 cas/41) et post vaccinale (16 cas/41). Dix-huit militaires (10,3%) avaient une infection en cours par le VHB (Ag HBs+). L'infection était chronique (IgM anti HBc-et anticorps anti-HBc totaux + dans 18cas/18). Parmi les militaires infectés, 4 avaient une élévation des aminotransferases, 4 un Ag HBe positif et 4 une virémie élevée (ADN VHB >2000UI/mL).

Conclusion: le portage de l'AgHBs chez les militaires Béninois en mission est élevé. La couverture vaccinale est faible. Des stratégies d'intervention sont préconisées pour traiter ceux qui répondent aux critères et vacciner les non immunisés.

Published
2019-01-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688