Fistule œsotrachéale compliquant un lymphome non hodgkinien B médiastinal primitif: à propos d'un cas

  • Amine Benmoussa Service d'Hématologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc
  • Mostafa Mechtoune Service d'Hématologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc
  • Rajaa Tissir Service d'Hématologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc
  • Ilias Tazi Service d'Hématologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc
  • Lahoussine Mahmal Service d'Hématologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc
Keywords: Lymphome médiastinal primitif; fistule trachéo-oesophagienne; pronostic; traitement

Abstract

Le lymphome non hodgkinien médiastinal primitif (LNHMP) est un cancer rare, se complique exceptionnellement par des fistules trachéo-œsophagiennes reliant directement l'œsophage à la trachée, qui sont secondaires à l'atteinte tumorale œsophagienne ou à la chimiothérapie (l'intérêt de notre cas). Nous rapportons le cas d'une patiente de 24 ans, d'origine marocaine, suivie pour LNH médiatisnal primitif à grandes cellules B révélé par une dyspnée avec dysphagie et altération de l'état général. La patiente est mise sous chimiothérapie mais le tableau s'aggrave après la deuxième cure par l'apparition des infections pulmonaires à répétition avec notion de toux lors des repas responsable d'une impossibilité d'alimentation, le diagnostic de fistule trachéo-œsophagienne est retenu par fibroscopie œsogastroduodénale, mais l'évolution est marquée par le décès de la patiente malgré la mise en place de stent endoscopique et la bonne réponse à la chimiothérapie. La découverte précoce d'une fistule trachéo-œsophagienne chez le patient atteint de LNHMP est indispensable permettant la mise en route d'un traitement approprié.

Published
2019-01-17
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688