Une pneumopathie interstitielle diffuse révélant un syndrome des antisynthétases: à propos de 2 cas

  • Nizar El Bouardi Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Amina Alaoui Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Meriem Haloua Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Youssef Lamrani Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Meryem Boubbou Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Mustapha Maaroufi Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
  • Baderdine Alami Service de Radiologie, Centre Hospitalo-Universitaire Hassan II, Fès, Maroc; Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc
Keywords: Syndrome des antisynthétases, pneumopathie infiltrante diffuse, anti-Jo1 pronostic

Abstract

Le syndrome des antisynthétases (SAS) est une myopathie inflammatoire fréquemment associée à une atteinte pulmonaire, surtout parenchymateuse (pneumopathie infiltrante diffuse). Les manifestations extrathoraciques associées à l'atteinte pulmonaire peuvent orienter le diagnostic: myalgies, polyarthralgies, syndrome de Raynaud, hyperkératose érythémateuse palmaire fissuraire et fièvre. Devant un tableau clinique et radiologique évocateur, la présence d'anticorps anti-ARN-t synthétases permet de confirmer notamment les anti-Jo-1. L'atteinte pulmonaire constitue un facteur pronostic majeur d'où l'indication une thérapie immunosuppressive intensive fondée sur la corticothérapie, les immunosuppresseurs ou l'association des deux. Une meilleure sensibilisation pour cette affection à révélation pulmonaire permettra d'adopter une prise en charge rapide et adéquate, et d'améliorer par conséquent le pronostic.

Published
2019-01-22
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688