Six ans de survie sans progression après chimiothérapie pour une tumeur neuro-ectodermique périphérique rénale métastatique

  • Ali Sbai Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Zineb Dahbi Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Farid Naciri Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Fouad Elmejjatti Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Amine Guerouaz Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Kawtar Lakhmis Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Mohammed Guezzar Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Fadwa Allouch Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
  • Loubna Mezouar Service de Radiothérapie, Centre Hospitalier Universitaire Oujda, Maroc
Keywords: Tumeurs neuro-ectodermique primitive; PNET rénale; chimiothérapie

Abstract

Les tumeurs neuro-ectodermiques périphériques (PNET) rénales sont extrêmement rares, souvent diagnostiquées à un stade tardif compte tenu de leurs présentations cliniques aspécifiques. Le traitement des stades métastatiques repose sur la chimiothérapie palliative, nous rapportons un cas de PNET rénale métastatique d’emblée au niveau ganglionnaire et cutané, qui a présenté une bonne réponse clinique et radiologique et sans signe de progression depuis 6 ans après la fin d’une polychimiothérapie par vincristine, doxorubicine et cyclophosphamide.

Published
2019-01-23
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688