Prévalence et facteurs associés à la lombalgie chez les conducteurs de taxi moto à Porto-Novo (Bénin)

  • Zavier Zomalhèto Prévalence et facteurs associés à la lombalgie chez les conducteurs de taxi moto à Porto-Novo (Bénin)
  • Rose Christelle Nayeton Mikponhoué Unité de Recherche en Santé au Travail et Environnement, Cotonou, Bénin
  • Armand Wanvoègbe Service de Médecine Interne, Centre National Hospitalo-Universitaire Hubert Koutoukou Maga, Cotonou, Bénin
  • Ivanovich Adikpéto Service de Rhumatologie, Centre National Hospitalo-Universitaire Hubert Koutoukou Maga, Cotonou, Bénin
  • Paul Ayélo Unité de Recherche en Santé au Travail et Environnement, Cotonou, Bénin,
Keywords: Prévalence; lombalgie; taxi-moto; facteurs associés; Porto-Novo

Abstract

Introduction: la lombalgie constitue un problème majeur de santé au travail. Certaines populations de travailleurs semblent beaucoup plus exposées que d’autres. L’objectif de cette étude était de déterminer la prévalence et les facteurs associés à la survenue de la lombalgie chez les conducteurs de taxi moto à Porto-Novo.

Méthodes: étude transversale à visée descriptive et analytique qui avait concerné 270 conducteurs de taxi-moto ayant au moins un an d’ancienneté et consentants. Ces derniers étaient soumis au questionnaire type nordique adapté à notre contexte et un examen physique du rachis. Les données collectées ont été analysées à l’aide du logiciel Epidata 3.1. et STATA/IC 11.0. Le seuil de significativité était de 5% et les intervalles de confiance calculés à 95%.

Résultats: la prévalence de la lombalgie était de 68,89%. L’âge moyen des conducteurs de taxi-moto était de 42,43 ±11,25 [25-64] ans. La majorité conduisait depuis plus de 5 ans (93,33%). La durée moyenne de conduite par jour était de plus de 8 heures (93,34%) et 68,52% parcouraient plus de 160km par jour. La lombalgie était d’horaire mécanique dans 91,39%. Le mode d’installation était brutal dans 81,73%. La douleur était modérée chez 55,91% des conducteurs, d’évolution aigue (46,24%) et sans irradiation dans 62,36% des cas. L’âge, le niveau d’instruction, le stress, la posture, l’état des amortisseurs de moto étaient associés à la lombalgie chez ces conducteurs de taxi-moto (p < 0,001). Par contre la distance parcourue, la durée de travail, l’ancienneté et l’état des routes n’étaient pas associés à la survenue de la lombalgie.

Conclusion: la lombalgie demeure un sérieux problème de santé publique notamment chez les conducteurs de taxi-moto dans notre pays où la conduite de moto devient de plus en plus un métier de secours pour la population confrontée au chômage grandissant d’où la nécessité d’agir sur les différents facteurs pour une prévention efficace.

Published
2019-03-07
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688