Profil épidémiologique et clinique des tentatives de suicide chez l'enfant et l'adolescent en Tunisie en post révolution

  • Fatma Charfi Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Mongi Slim de La Marsa, Sidi Daoud 2046, Tunis, Tunisie; Faculté de Médecine de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunis, Tunisie
  • Azza Harbaoui Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Razi, rue des Orangers, 2010 La Manouba, Tunisie
  • Afef Skhiri Institut National de la Santé, 5-7 rue Khartoum, 1002 Tunis, Tunisie
  • Zeineb Abbès Faculté de Médecine de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunis, Tunisie; Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Razi, rue des Orangers, 2010 La Manouba, Tunisie
  • Ahlem Belhadj Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Mongi Slim de La Marsa, Sidi Daoud 2046, Tunis, Tunisie; Faculté de Médecine de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunis, Tunisie
  • Soumaya Halayem Faculté de Médecine de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunis, Tunisie; Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Razi, rue des Orangers, 2010 La Manouba, Tunisie
  • Asma Bouden Faculté de Médecine de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunis, Tunisie; Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Razi, rue des Orangers, 2010 La Manouba, Tunisie
Keywords: Tentative de suicide; enfant; adolescent; troubles mentaux

Abstract

Introduction: les conduites suicidaires sont en augmentation en Tunisie et touchent une population de plus en plus jeune. Le but de notre étude était de décrire le profil sociodémographique et clinique des tentatives de suicide chez l'enfant et l'adolescent.

 

Méthodes: cette étude était transversale et descriptive, incluant 50 suicidants, recrutés au service de pédopsychiatrie de l'Hôpital Razi de la Manouba et dans deux services de réanimation et de pédiatrie de Tunis, entre juillet 2012 et juin 2013. Ont été relevés les facteurs sociodémographiques et cliniques, les antécédents de maltraitance, la scolarité, les caractéristiques de la TS, l'intentionnalité suicidaire évaluée par le Suicide Intent Scale, et les troubles psychopathologiques à l'aide du Mini-International Neuropsychiatric Interview.

 

Résultats: le sex-ratio était de 0,56, la moyenne d'âge était de 12,4 ans avec des extrêmes de 7 à 16 ans. Un échec ou un fléchissement scolaire a concerné 86% des suicidants. Dans 38% des cas il s'agissait de récidive; des antécédents d'automutilations ont été retrouvés dans les mêmes proportions. Un contexte de maltraitance a été signalé dans 46% des cas. L'ingestion médicamenteuse était le moyen le plus fréquent, les psychotropes étant les plus représentés. Une différence significative entre le genre a été retrouvée dans le recours aux moyens suicidaires, ainsi les garçons ont eu davantage recours aux moyens physiques (p=0,04) et les filles aux intoxications (p=0,001). L'intentionnalité suicidaire était élevée dans 44%. Un épisode dépressif majeur et le trouble de l'adaptation étaient les troubles les plus fréquemment retrouvés dans respectivement 58% et 24% des cas.

Conclusion: les troubles dépressifs et la maltraitance se dégagent comme des facteurs de risque des TS chez les enfants et les adolescents, ces facteurs doivent être pris en considération dans les stratégies de prévention du suicide dans cette population.

Published
2019-04-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688