L’Atrésie colique:À propos de deux cas

  • K Atarraf
  • A Shimi
  • M Lachqar
  • M Harandou
  • Y Bouabdallah

Abstract

L’atrésie colique est la moins fréquente des atrésies de l’appareil digestif. Le trouble de vascularisation anténatal est l’hypothèse étiologique la plus communément admise pour expliquer les formes complètes. Cette anomalie peut être isolée ou faire partie d’un syndrome poly malformatif. Nous rapportons deux cas d’atrésie du colon: le premier admis dans un tableau d’occlusion néonatale basse, épreuve à la sonde négative. L’exploration chirurgicale a objectivé une atrésie colique type I. le patient a bénéficié d’une colostomie première puis d’une anastomose termino-terminale. Avec des suites opératoires simples. Le deuxième patient a été admis dans un tableau d’occlusion néonatale haute. L’atrésie colique était de découverte fortuite en per-opératoire, associée à une atrésie grêlique. Le patient a bénéficié d’une double stomie, mais les suites opératoires ont été marquées par le décès dans un tableau de choc septique. A la lumière des ces deux observations et après une revue de la littérature; Nous soulignons la rareté de la pathologie et la difficulté de prise en charge surtout en cas de retard diagnostic.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688