Endométrite tuberculeuse post-ménopausique simulant un cancer de l’endomètre: à propos d’un cas

  • H Elbahraoui
  • A Elmazghi
  • H Bouziane
  • A Elghanmi
  • A Lakhdar
  • D Ferhati
Keywords: Tuberculose génitale, endomètre, ménopause

Abstract

La tuberculose génitale est une affection rare dans les pays développés mais reste fréquente dans notre pays malgré la généralisation de la vaccination et la codification du traitement anti-bacillaire. La tuberculose génitale féminine est caractérisée par la fréquence des formes latentes inapparentes. Le mode de contamination est dominé par la voie hématogène provenant d’un autre foyer, avec une atteinte initiale des trompes réalisant un tableau de salpingite à partir de laquelle l’infection progresse vers les autres organes génitaux. Des cas exceptionnels sont rapportés durant la ménopause, ils sont le plus souvent secondaires à d’autres localisations extra-génitales, avec une grande latence entre le foyer initial souvent pulmonaire et la localisation génitale. Notre travail porte sur l’observation d’une patiente de 60 ans, suivie pour cancer du sein traité puis fut mise sous tamoxifène depuis 4 ans. Dans le cadre de son bilan de surveillance une échographie pelvienne de control a été réalisée, objectivant une collection intra-utérine et chez qui l’examen direct bactériologique après évacuation a objectivé une infection à Mycobacterium tuberculosis. Le bilan d’extension à la recherche d’autre localisation extra génitales est négatif. L’évolution sous anti-baccillaires était favorable.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688