Résultats à moyen terme du traitement des fractures décollements épiphysaires du tibia distal.

  • JB Yaokreh
  • TH Odehouri-Koudou
  • S Tembely
  • O Ouattara
  • RK Dick
Keywords: décollement épiphysaire, enfant, tibia distal.

Abstract

Evaluer les résultats du traitement des fractures décollements épiphysaires du tibia distal. Les auteurs ont analysé rétrospectivement les dossiers médicaux de 41 enfants âgés en moyenne de 11,7 ans, traités entre 2000 et 2010 pour un décollement épiphysaire récent du tibia distal. Les lésions étaient réparties selon la classification de Salter et Harris: type I=3 cas (7,5%), type II=29 cas (70,7%), type III=6 cas (14,6%) et type IV=3 cas (7,5%). En première intention, une réduction suivie d’un plâtre cruro-pédieux pour les types I et II, et un vissage et/ou un brochage à ciel ouvert pour les types III et IV étaient institués. L’évaluation des résultats s’est basée sur l’étude clinique et radiologique du membre inférieur avec un recul moyen de 2,1 ans (extrêmes: 1- 5 ans). Une consolidation sans séquelle a été observée chez 35 patients (85,3%) et six patients (14,6%) ont présenté des séquelles. Les séquelles étaient représentées par les troubles de la croissance secondaires à une épiphysiodèse dans 4 cas (9,7%) et une raideur de la cheville dans 2 cas (4,8%). Des complications post opératoires sont survenues chez six patients dont quatre présentaient des lésions de type II et les deux autres des lésions de type III. Il s’agissait de cinq cas d’irréductibilité par interposition périostée et un cas de déplacement secondaire. Les résultats étaient bons dans 85,3% des cas, mais une surveillance prolongée s’avère indispensable car les troubles de la croissance prédominaient parmi les complications.

Mots-clés : décollement épiphysaire; enfant; tibia distal.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756