Traitement des masses ovariennes à Bangui (RCA).

  • DA Doumgba
  • E Serdouma
  • L Nghario
  • CD Rafai
  • E Damis
  • MN Nali
Keywords: Masse ovarienne - tumeur bénigne - Cancer – Chirurgie

Abstract

Le but de ce travail était d’analyser la conduite diagnostique et thérapeutique en présence des masses ovariennes et d’en décrire les résultats précoces. Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive incluant les patientes opérées pour masse ovarienne du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2008 à l’hôpital communautaire et à l’hôpital de l’Amitié. Tous les dossiers comportant un résultat d’histologie étaient retenus. Les masses ovariennes représentaient 22,3% des interventions gynécologiques réalisées pendant la période. Cent quarante quatre dossiers éligibles ont été analysés. L’âge moyen des patientes était de 31,6 ans (extrêmes : 8 et 72 ans). La tranche d’âge la plus représentée était celle de 16-45 ans avec une proportion de 92,3%. Les nullipares représentaient 38,2% de l’échantillon. 83,4% des patientes avaient eu une intervention chirurgicale élective et 6,6% en urgence. La masse ovarienne était à droite chez 86 femmes (59,7%) et à gauche chez 36 femmes (25,0%). Dans 82,6% des cas une annexectomie avait été réalisée. La masse était kystique dans 90,3% des cas et isolées dans 77,8% des cas. Les tumeurs bénignes représentaient 55,5% et les cancers 3,5%. Le traitement des masses ovariennes est fonction de l’histologie qui est capitale.

Mots clés : Masse ovarienne - tumeur bénigne - Cancer – Chirurgie

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756