treatOstéites maxillaires chroniques à l’Hôpital National de Niamey à propos de 49 cas

  • M. Moussa
  • Kaka Hy Abba
  • Pognon Sa Bancole
  • A. Camara
Keywords: Maxillary osteitis, Niamey, surgery

Abstract

Le but de cette étude était de rapporter les différents aspects clinique, thérapeutique et évolutif des ostéites maxillaires chroniques. Il s’agissait d’une étude prospective de 15 mois de Janvier 2013 à Mars 2014. Quarante neuf patients ont fait l’objet de cette étude. Etait inclus tout patient présentant une ostéite maxillaire chronique. Les patients souffrant d’une pathologie autre que les ostéites ( tumeurs, kystes) ont été exclus. Le sexe, l’âge, les formes cliniques rencontrées, les modalités thérapeutiques( traitement médical , chirurgical ) et l’évolution étaient les paramètres étudiés. Sur 1118 patients consultés, 49 étaient admis pour ostéite des maxillaires, soit une fréquence de 4,38%. La tranche d’âge de 20 à 39 ans était la plus concernée. L’âge moyen des patients était de 28,95 ans avec des extrêmes de 3ans et 67ans. Les femmes prédominaient avec 28 cas contre 21 hommes soit un sex ratio de 1,33. L’odontalgie a été le motif de consultation dans 57,1% des cas suivie de la tuméfaction (mandibulaire ferme) dans 32,7% des cas. La fièvre était le signe général le plus fréquemment rencontré 88%. L’halitose et la mobilité dentaire étaient les signes le plus retrouvés à l’examen physique avec respectivement 95,9% et 77,5% des cas. Dans cette étude les formes cliniques des ostéites maxillaires les plus rencontrées étaient les ostéites circonscrites dans 61.2% et 38,8% des ostéites diffusées. L’extraction de la dent causale était le traitement étiologique le plus réalisé dans 59,1% des cas. Un traitement médical utilisant l’amoxicilline + acide clavulanique était administré chez ces patients soit 97,9% des cas. La séquestrectomie était le traitement chirurgical dans 77,6% de cas ; 85,7% des patients étaient déclarés guéris, 14,3% avaient présenté des complications à type d’asymétrie faciale, de dégénérescence néoplasique et de retard de consolidation. Les ostéites maxillaires chroniques sont relativement fréquentes, il s’agit de pathologie de l’adulte jeune dont les causes sont essentiellement dentaires. Le diagnostic est clinique, et le traitement est chirurgical dans la majorité des cas, associé à un traitement médical.

Mots-clés : Ostèites maxillaires, chirurgie, Niamey.

The aim of this study was to report the different clinical, therapeutic and progressive aspects of maxillary osteitis. It was a 15-month prospective study from January 2013 to March 2014. 49patients were the subject of this study. Included were any patient with maxillary osteitis, patients with a disease other than osteitis (tumors, cysts) were not included in the study. Sex, age, clinical forms encountered, therapeutic modalities (medical, surgical treatment) and course were the parameters studied. Out of 1,118 patients consulted, 49 were admitted for maxillary osteitis, a frequency of 4.38%. The 20 to 39 age group was the most affected. The average age of the patients was 28.95 years with extremes of 3 years and 67 years. Women predominated with 28 cases against 21 men, a sex ratio of 1.33. Headache was the reason for consultation in 57.1% of cases followed by swelling (mandibular firm) in 32.7% of cases. Fever was the general sign most frequently encountered 88%. Halitosis and dental mobility were the most common signs on physical examination with 95.9% and 77.5% of cases, respectively. In this study, the clinical forms of the most commonly encountered maxillary osteitis were circumscribed osteitis in 61.2% and 38.8% of diffuse osteitis. Extraction of the causal tooth was the most effective etiological treatOstéites ment in 59.1% of the cases. A medical treatment using amoxicillin + clavulanic acid was administered in these patients (97.9% of the cases). Sequestrectomy was the surgical treatment in 77.6% of cases. 85.7% of patients were declared cured, 14.3% had complications such as facial asymmetry, neoplastic degeneration and delayed consolidation. Maxillary osteitis is relatively common, it is a pathology of young adults whose causes are mainly dental. The diagnosis is clinical, and the treatment is surgical in the majority of cases, combined with medical treatment

Key words: Maxillary osteitis, Niamey, surgery.

Published
2020-08-21
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756