Aspects épidémiologiques et approche thérapeutique des cals vicieux de la cheville au Centre National Hospitalo-Universitaire de Cotonou

  • L. Touré
  • P. Chigblo
  • I. Traoré
  • F. Tidjani
  • T. Traoré
  • F. Padonou
  • A.S. Sangaré
  • M. Kanté
  • A. Hans-Moevi
Keywords: cal vicieux, cheville, arthrodèse, ostéotomie.

Abstract

Les cals vicieux de la cheville évoluent inéluctablement vers l'arthrose. Le but de ce travail était de décrire leurs aspects  épidémiologiques et les résultats de leur traitement chirurgical au Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou MAGA (CNHU-HKM) de Cotonou. Il s'agissait d'une étude observationnelle rétrospective sur 12 ans, réalisée à la Clinique Universitaire de Traumatologie, d'Orthopédie et de Chirurgie Réparatrice (CUTO-CR) du CNHU-HKM de Cotonou de janvier 2003 à décembre 2015. Elle avait concerné 11 patients présentant un cal vicieux de la cheville, opérés et suivis pendant au moins 6 mois. Le diagnostic de cal vicieux  de la cheville avait été retenu grâce à l'examen clinique et complété par les clichés radiographiques de la cheville de face et de profil. Le traitement était chirurgical. Les résultats fonctionnels ont été évalués selon le score de Kitaoka. Onze patients dont 8 hommes et 3 femmes d'âge moyen de 41 ans avec des extrêmes de 16 ans et 63 ans avaient un cal vicieux au niveau de la cheville. Les lésions initiales étaient : la fractures bi-malléolaire (n=6), la fracture tri-malléolaire (n=2), la fractures du pilon tibial (n=2) cas et la fracture du talus (n=1). Le traitement chirurgical consistait en une arthrodèse dans 4 cas et une ostéotomie de correction dans 7 cas. Le résultat fonctionnel était jugé bons dans 4 cas, moyen dans 6 cas et mauvais dans 1 cas. Les cals-vicieux de la cheville sont des lésions rares, polymorphes et graves. Ils sont fréquents chez le sujet jeune de sexe masculin. Le traitement par arthrodèse ou par ostéotomie de correction nous a permis d'obtenir des résultats fonctionnels satisfaisants.

Mots clés : cal vicieux, cheville, arthrodèse, ostéotomie.

Malunion at the level of the ankle inevitably progresses to osteoarthritis. The aim of this study was to describe the epidemiological  aspects as well as the outcome of the surgical treatment at the Cotonou Hubert Koutoukou MAGA National University Hospital (CNHU-HKM).This was an observational retrospective study over 12 years, carried out at the Traumatology , Orthopedics and Corrective Surgery University Clinic (CUTO-CR) of the Cotonou CNHU-HKM, from January 2003 to December 2015. The study involved 11 patients presenting a malunion at the level of the ankle, who underwent surgery and were followed up during a minimal period of 6 months. The diagnosis of ankle malunion was evocked based on clinical examination and confirmed by an X-ray of ankle with frontal and lateral views. The treatment was surgical. The functional outcome were evaluated by the Kitaoka score. Eleven patients including 8 males and 3 females with a mean age of 41 years,ranging between 16 and 63 years had a malunion at the level of the ankle. The initial lesions were: 6 bimalleolar fracture (n=6), 2 trimalleolar fracture (n=2), tibial pestle fracture (n=2) and talus fracture (n=1). The surgical  treatment consisted of arthrodesis in 4 cases and corrective osteotomy in 7 cases. The functional outcome was evaluated to be good in 4 cases, average in 6 cases and poor in 1 case. Ankle malunion is an uncommon, polymorphous and severe lesion. It is frequent in young male patients. Arthrodesis or corrective osteotomy provided satisfactory functional results in our patients.

Keywords: malunion, ankle, arthrodesis, osteotomy

Published
2021-05-06
Section
Original Paper

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756