Résultats du traitement des traumatismes du rachis cervical moyen et inférieur de l’adulte à Yaoundé

  • NJ Eloundou
  • VC Eyenga
  • ZP Ongolo
  • EP Owono
  • MA Sosso

Abstract

Cent dix cas de traumatisme du rachis cervical moyen et inférieur ont été observés sur une période de 10 ans. Il s’agissait d’une population active dont l’âge moyen est de 42 ans. Le sexe masculin était prédominant (deux hommes pour une femme). Les circonstances traumatiques étaient dominées par les accidents de la voie publique : 57,3%. Près des trois quarts des patients présentaient une atteinte neurologique dont 46% à type d’atteinte médullaire. Le niveau d’atteinte neurologique le plus rencontré était le métamère C6. Les examens radiographiques (RX standard et TDM) réalisés chez tous las patients ont révélé la prédominance des lésions disco-ligamentaires (44,5%) de siège préférentiel aux étages C5C6 et C6C7. La prise en charge thérapeutique des lésions rachidiennes a été chirurgicale dans 68% des cas dont 56% par voie antérieure, 8% par voie postérieure et 4% par voie mixte. La voie antérieure était privilégiée pour sa facilité d’utilisation et la qualité de la stabilité que confèrait l’arthrodèse face à la mobilisation lors du nursing. L’évolution neurologique n’était favorable que chez les patients qui présentaient soit une lésion radiculaire (75% sans séquelle), soit une lésion médullaire partielle (70% ont acquit une autonomie déambulatoire). Les patients tétraplégiques restaient stationnaires ou connaissaient une aggravation vers le décès : 47,8%. Le pronostic restait gravissime chez les blessés médullaires dans un contexte de plateau technique limité.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756