Systèmes d'information en Imagerie médicale : Moyen de diagnostic, de thérapie et d'économie

  • A Meziane
Keywords: Digital image/ Medical imagery/ Diagnosis help/ Economy help/ Information system/Image numérique/ Imagerie médicale/ Aide au diagnostic/ Intérêt économique

Abstract

Information Systems of the Medical Imagery: A Means of diagnosis, of therapy and of economy
The digital medical images got by the different existing modalities, and processed by powerful computers, became a very powerful means of diagnosis.

They allow to follow a pathology, compare an image to another having some known features, have a view in 3D which could inform really on the studied organ, merge some images of different modes in order to get another one richer in information, ...

No only the diagnosis aide interest is not anymore to demonstrate, but the economical side is not negligible no more. In Algeria, the patient is responsible of the images which are delivered to him. These images are most of the time, lost, not identified (name, date,...), or simply damaged for many reasons. Doctors and radiologists are sometimes, if not most of the time, obliged to ask the same patient to make the same radiography several times.

The Algerian park of medical images tools is not well known or exhaustively assessed.

The Algerian government reserves an important part of its budget to health medical care. A part of this budget goes to complementary medical tests, such as very expensive images paid by the taxpayer. Some solutions do exist in order to reduce these costs, by investing a small amount of money at the beginning.

Key-Words: Digital image/ Medical imagery/ Diagnosis help/ Economy help/ Information system.

Systèmes d'information en Imagerie médicale : Moyen de diagnostic, de thérapie et d'économie



Les images médicales numérisées obtenues par les différentes modalités existantes, et traitées par des ordinateurs de plus en plus performants, sont devenues un moyen très puissant de diagnostic. Elles permettent de suivre dans le temps une pathologie, comparer une image à une autre ayant des caractéristiques connues, avoir une vue en 3D qui puisse renseigner réellement sur l'organe étudié, fusionner des images de modalités différentes pour en tirer une qui soit plus riche en informations, superposer des images pour détecter un changement ...

Non seulement l'intérêt pour l'aide au diagnostic n'est plus à démontrer, mais le côté économique n'est pas négligeable non plus. En effet, en Algérie, le patient reste responsable des films qui lui sont délivrés. Ces films sont pour la plupart du temps perdus, non identifiés (nom, date, ...), ou tout simplement abîmés à cause de différents facteurs. Les médecins sont obligés parfois de faire faire au patient plusieurs fois la même radiographie.

Le parc algérien d'appareils d'imagerie médicale n'est pas connu de façon exhaustive, d'autant plus que ce parc n'appartient pas uniquement aux hôpitaux. En effet, le privé s'est doté d'un nombre considérable d'appareils. La politique de santé algérienne fait que l'état réserve une partie importante de son budget aux soins. Une part de ce budget va aux examens complémentaires tels que les images qui sont très chères et payées par le contribuable.

Des solutions existent pour réduire ces coûts, en investissant un peu au début.

Mots-clés : Image numérique/ Imagerie médicale/ Aide au diagnostic/ Intérêt économique.

Revue d'Information Scientifique & Technique Vol.11(2) 2001: 47-59
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1111-0015