Evaluation des activites Hypoglycemiantes et Antihyperglycemiantes de la combinaison des extraits aqueux de Musanga cecropioides (R.Br) Et Picralima nitida (Stapf)

Evaluation of the hypoglycemic and antihyerpglycemic activities of the combination of aqueous extracts of Musanga cecropioides (R.Br) and Picralima nitida (Stapf)

  • A. V. Manaoda
  • S. V. Fannang
  • G. M. E. Loé
  • G. A. D. Pondi
  • J. Yinyang
  • J. P. Ngene
Keywords: Musanga cecropioides, Picralima nitida, hypoglycémiante, antihyperglycémiante

Abstract

Introduction: Le diabète représente un des problèmes de santé publique majeurs en Afrique. La pharmacopée traditionnelle peut être une solution thérapeutique alternative à sa prise en charge. Picralima nitida et Musanga cecropioides ont démontré chacun des activités hypoglycémiantes, bien qu’inferieures au médicament de référence, leurs combinaisons pourraient entrainer une synergie d’actions. L’objectif était d’évaluer l’activité hypoglycémiante et antihyperglycémiante de la combinaison des extraits aqueux des écorces de tronc de Musanga cecropioides et du fruit entier de Picralima nitida.
Matériel et méthodes: Après le contrôle de qualité microbiologique des extraits méthanoïques des deux plantes, obtenues à partir des fruits de Picralima nitida et de des écorces Musanga cecropioides; l’activité hypoglycémiante, hyperglycémiante et la toxicité a été réalisée. Pour l’évaluation de l’activité hypoglycémiante: les rats femelles et mâles ont été mis en jeune, après avoir pesé, puis déterminé la quantité des substances à administrer. Les substances (l’eau distillée, le glibenclamide témoin, l’extrait des plantes choisies à la dose 300 mg/kg et 150 mg/kg) ont été administrées oralement aux 20 rats males et 16 autres femelles âgés de 8 à 12 semaines répartis en groupe 4 rats. L’évaluation de l’activité antihyperglycémiante: a été menée chez des rats sélectionnés des deux sexes qui avaient entre un poids variant entre 20 g à 25 g. Pour induire hyperglycémie des rats, la glycémie à jeun a été mesurée juste avant le gavage des solutions. Le test de toxicité aigüe a été effectué suivant le protocole de la ligne directive 423 de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE, 2001 / Ladoh 2014). Le principe consiste en administrant par voie orale une dose déterminée de la substance. L’absence ou la manifestation de mortalité dans un groupe détermine l’étape d’arrêt de l’essai. Les observations ont porté sur les modifications de la peau, des poils, la salivation, tremblements, des convulsions, des diarrhées, du sommeil et du coma.
Résultats: L’activité hypoglycémiante de deux plantes a permis une réduction de la glycémie de 23,07% et 23,72% respectivement pour les doses de 300 mg 150 mg, après 2h30, inférieurs au médicament de référence avec 46,08%. Par ailleurs, l’extrait aqueux des écorces de tronc de Musanga cecropioides réduit de façon considérable la glycémie de rats diabétiques avec un taux de réduction de 43,18% après 14 jours , 73,68% pour la glibenclamide. Les combinaisons de nos extraits n’ont pas révélé d’activité antihyperglycémiante, mais présentant une forte activité hypoglycémiante avec une réduction de la glycémie de 26% aux 7 jours et 32% aux 14 e jours conte 41% de glibenclamide sans différence statistiquement significative (p-value = 0,12).
Conclusion : Les extraits de ces plantes possèdent des activités signifiantes, qui demeurent inférieures à celles de référence.

Mots clés: Musanga cecropioides, Picralima nitida, hypoglycémiante, antihyperglycémiante.

Introduction: Diabetes represents one of the major public health problems in Africa. The traditional pharmacopoeia can be an alternative therapeutic solution to its management. Picralima nitida and Musanga cecropioides each demonstrated hypoglycemic activities, although inferior to the reference medicine, their combinations could result in a synergy of actions. The objective was to evaluate the hypoglycemic and antihyperglycemic activity of the combination of aqueous extracts of the trunk bark of Musanga cecropioides and the whole fruit of Picralima nitida.

Materials and methods: after microbiological quality control of the methanolic extracts of the two plants, obtained from the fruits of Picralima nitida and Musanga cecropioides bark; hypoglycemic, hyperglycemic activity and toxicity was achieved.

Assessment of hypoglycemic activity: female and male rats were young, after weighing and then determined the amount of substances to be administered. The substances (distilled water, the control glibenclamide, the extract of the plants chosen at the dose of 300 mg / kg and 150 mg / kg) were administered orally to 20 male rats and 16 other females aged 8 to 12 weeks old in a group of 4 rats.

Assessment of antihyperglycemic activity: Rats of both sexes selected ranged from weight variation between 20 g to 25 g. To induce hyperglycemia in the rats, the fasting blood glucose was measured just before the gavage of the solutions. The acute toxicity test was carried out according to the protocol of guideline 423 of the Organization for Economic Cooperation and Development (OCDE, 2001 / Ladoh 2014). The principle consists of administering orally a determined dose of the substance. The absence or manifestation of mortality in a group determines the step of discontinuation of the trial. Observations focused on changes in skin, body hair, salivation, tremors, convulsions, diarrhea, sleep and coma.

Conclusion: The extracts from these plants possess significant activities that remain lower than those of the reference.

Key words: Cameroon, esophageal cancer, survival, feeding enterostomy.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903