Political considerations in the choice of medium of instruction

  • A Anyidoho
  • NA Anyidoho

Abstract

Recent debates in Ghana over the English-only educational policy have brought into sharp focus ideological and political concerns, making necessary a reexamination of this all too familiar but still contested terrain. In this paper we theorize about the factors that shaped the policy, but which remained as subtexts in the Minister’s announcement. We observe that global participation and maintenance of political power could have been the motivation for the change. We suggest that this outward-orientation of the government, which policy makers placed above educational principles and pedagogical practice, is not new in
policymaking in Ghana or in any similarly-positioned African nation. We argue for a reconsideration of the policy for ideological reasons.

Résumé
Le débat récent sur la politique de l'usage unique de l'anglais comme langue d'enseignement a mis en exergue des préoccupations d'ordre politique et idéologique et a nécessité une réévaluation de ce terrain si bien connu et pourtant tant controversé. Il s'agit dans cet article de formuler des hypothèses sur les facteurs ayant façonné cette politique, lesquels facteurs toutefois ne sont restés que des textes sous-jacents dans l'annonce faite par le ministre. Tout en faisant remarquer que la participation à la mondialisation et le maintien du pouvoir politique pourraient être à la base de ce changement, nous postulons
que cette approche d’ouverture extravertie adoptée par le gouvernement, et privilégiée par les décideurs aux dépens des principes d'enseignement et de la pratique pédagogique, n'est guère nouvelle dans la prise de décisions ni au Ghana ni dans tout autre pays africain ayant adopté pareille posture. Nous nous prononçons en faveur d'un nouvel examen de ladite politique pour des raisons idéologiques.

Journal Identifiers


eISSN: 0855-4412
print ISSN: 0855-4412