PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Sciences & Nature

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Etude de la sensibilité des clones d’Hevea brasiliensis (Muell. Arg.) à l’encoche sèche

KM Okoma, K Dian, D Allou, A Sangare

Abstract


Chez Hevea brasiliensis, la production de latex est affectée par l’encoche sèche qui se manifeste par l’arrêt de l’écoulement de latex après la saignée. La sensibilité clonale à cette maladie est mal connue. La présente étude a pour objectif d’établir une classification des clones les plus plantés en Côte d’Ivoire selon leur sensibilité à l’encoche sèche, dans des conditions d’exploitation utilisant divers niveaux de stimulations à l’Ethrel. La méthode utilisée est l’analyse de variances des longueurs d’encoche malade collectées pendant cinq ans. Les résultats ont montré que les clones d’hévéa n’ont pas la même sensibilité à l’encoche sèche. Les clones IRCA41, PB 217, AF 261 et RRIM 712 sont peu sensibles ; IRCA 130, AVROS 2037, IRCA 209 et GT 1 sont moyennement sensibles ; RRIC 100, IRCA 230, et PB 254, sont sensibles ; et PB 260 et PB 235 sont très sensibles. La sensibilité clonale à l’encoche sèche suit un gradient identique à celui de l’activité métabolique des clones. Elle est corrélée positivement à la fréquence de stimulation de l’arbre à l’Ethrel. Les clones peu sensibles supportent mieux la stimulation à l’Ethrel à l’opposé des clones très sensibles. Dans une parcelle monoclonale, certains arbres seraient prédisposés à exprimer, précocement, l’encoche sèche.

In rubber tree, Hevea brasiliensis, latex production is affected by tapping panel dryness that appears by stopping the latex out-flow after bled. The clonal sensitivity to this disease is not well known. The objective of the present study is to establish a classification of the more planted clones in Côte d’Ivoire according to tapping panel dryness sensitivity, in operating conditions using various Ethrel stimulations levels. The method used is the analysis of variances of the panel sick lengths collected during five years. The results showed that rubber tree Hevea brasiliensis clones have not the same sensitivity to tapping panel dryness. The IRCA41, PB 217, AF 261 and RRIM 712 clones are little sensitive; IRCA 130, AVROS 2037, IRCA 209 and GT 1, are fairly sensitive ; RRIC 100, IRCA 230, and PB 254, are sensitive ; and PB 260 and PB 235, are very sensitive. The clonal sensitivity to tapping panel dryness follows a gradient identical to those of the clones’ metabolic activity. It’s positively correlated to the Ethrel stimulation frequency. Little sensitive clones support the Ethrel stimulation better than very sensitive clones. In a monoclonal plot, some trees would be predisposed to express tapping panel dryness precociously.

Mots clés/Keywords : Hevea brasiliensis, encoche sèche, sensibilité, Côte d’Ivoire




http://dx.doi.org/10.4314/scinat.v6i1.48576
AJOL African Journals Online