PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Sciences & Nature

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Bilan des flux de matières particulaires et dissoutes du Sassandra à Gaoulou pont (Côte d’Ivoire)

L Agbri, S Bamba, I Doumouya, I Savane

Abstract


Ce travail a pour objectif l’estimation des apports du fleuve Sassandra. C’est dans ce cadre que les flux de matières particulaires et dissoutes ont été mesurés au cours de l’année 2003 sur le fleuve Sassandra, à la station hydrométrique de Gaoulou. La méthodologie adoptée a consisté à déterminer d’abord les concentrations de matières transportées chaque semaine. Les flux ont été ensuite calculés à l’aide de la relation entre les concentrations et les débits du fleuve. Le flux spécifique total annuel est de 12,9 t/km2/an. La matière organique représente 55 % de la matière totale en suspension, alors que la matière minérale dissoute constitue 69 % des matières totales transportées. Ces quantités de matières correspondent à des flux spécifiques de 5,2 t/km2/an pour les matières en suspension, 7,7 t/km2/an pour les matières dissoutes. 70 % du transport solide a lieu en juin, septembre et octobre.

Mots clés : Sassandra, bassin versant, débit spécifique, érosion, flux de matières, régime hydrologique.




http://dx.doi.org/10.4314/scinat.v7i2.59944
AJOL African Journals Online