PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Sciences & Nature

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Activités antioxydantes de dix plantes medicinales de la pharmacopée ivoirienne.

AP Bidie, BB N’Guessan, AF Yapo, JD N’Guessan, AJ Djaman

Abstract


Le stress oxydant, cause de plusieurs maladies, suscite la recherche de nouveaux remèdes antioxydants. Dans cette optique, l’étude de l’activité antioxydante des extraits méthanoliques de dix (10) plantes utilisées dans la pharmacopée ivoirienne a été réalisée. Ces plantes sont issues de la région forestière de la Côte d’Ivoire et précisément du département d’ISSIA (région du haut Sassandra). Les extraits des dix plantes sont obtenus après macération dans le méthanol 96 %, pendant 48 H, à la température ambiante (25°C), suivie d’une double filtration sur coton puis sur papier wattman 3 mm et évaporé au rotavapor. La poudre ainsi obtenue, nous a permis de réaliser nos tests phytochimiques et antioxydants. Le tri phytochimique, l’activité antiradicalaire par le DPPH et l’inhibition de la peroxydation lipidique par la méthode au thiocyanate ferrique et la méthode des TBARS ont été utilisées. Le tri phytochimique a permis de révéler que ces plantes contiennent des stérols, des polyterpènes, des polyphénols, des flavonoïdes des alcaloïdes et des saponines. Celles qui présentent l’activité antioxydante et antiradicalaire avérée sont: Mitragyna ciliata (CI50 = 10,5 ± 0,288 μg/mL), Trichilia prieuriana (CI50 = 7,5 ± 0,288 μg/mL), Chrysophyllum perpulchrum (CI50 = 4,00 ± 0,288 μg/mL) et Disthemonanthus benthamianus (CI50 = 4,50 ± 0,288 μg/ ml). Ces plantes contiennent des flavonoïdes et des polyphénols qui sont en général de très bons antioxydants. Ainsi, elles sont, au vu de notre étude, considérées comme des plantes antioxydantes et antiradicalaires parmi les 10 plantes sélectionnées.

Mots clés : antioxydante, antiradicalaires, Screening, phytochimie




AJOL African Journals Online