Utilisation de quelques marqueurs physiologiques et biochimiques dans l’expression de tolérance au stress hydrique chez 10 génotypes de blé dur (Triticum durum Desf )

  • N Hacini
  • L Brinis

Abstract

Ne pouvant lutter ou édifier une stratégie contre les facteurs  incontournables de l’environnement, l’homme a essayé de domestiquer des plantes qui ont pu progressivement s’adapter aux contraintes  imposées. Parmi les voies préconisées, la gestion rationnelle des  ressources naturelles, notamment hydriques, figurent parmi les plus privilégiées. L’exploration des mécanismes physiologiques d’adaptation au déficit hydrique chez les céréales permet d’en sélectionner quelques uns pour enfin les introduire dans un programme national d’intensification. A cet effet, dix génotypes de blé dur ont fait l’objet d’étude au plan  physiologique, biochimique, histologique ainsi que sur le plan de la vigueur et la viabilité des semences. Les résultats montrent que l’essai  topographique au Tétrazolium semble accorder une plus grande vigueur chez les génotypes 1, 3 et 4. L’étude histologique met en valeur les variétés 1, 4, 5, 9, 10 qui montrent une bonne présentation de tous les tissus et ce, sous conditions de stress hydrique. Les osmoprotecteurs tels que la proline et les sucres solubles augmentent avec le stress,  démontrant ainsi leur rôle de tolérance ou forme adaptative. La  turgescence enfin, montre que V1 et V8 sont plus efficientes à gérer  l’échange hydrique foliaire.


Mots clés : Blé dur - Déficit hydrique - Adaptation - Physiologie - Génétique

As long as man enables to build a strategy against environmental factors, he tried to domesticate plants which were progressively able to be adapted to those imposed constraints. Among those ways, efficient use of natural resources, water resources in particular, was a prevalent mean. Adaptative physiological mechanisms exploration to water deficit for cereals has  permitted to select some of them in order to incorporate them within  national intensification program. For this purpose, ten genotypes of durum wheat have been submitted to physiological, biochemical, histological study and viability and seed vigor as well. Results that have been obtained show that Tetrazolium test seems to accord a greater seed vigor for genotypes 1, 3, and 4. Histological study points out varieties 1, 4, 5, 9, and 10 which show a good presentation of all tissues under water stress conditions. Osmoprotectors, such as free proline and soluble sugars have increased with stress. This enables us to confirm tolerance role or adaptative pathway. Cell turgor show that V1 and V8 are more efficient for water exchanges and equilibrium in leaves.

Keywords : Durum wheat – Water deficit- Adaptation-Physiology - Genetic

Published
2015-05-19
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2352-9717
print ISSN: 1111-4924