PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Synthèse: Revue des Sciences et de la Technologie

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



La Mycorhize à arbuscules : quels bénéfices pour l'homme et son environnement dans on contexte de développement durable ?

AL Sahraoui

Abstract


Les mycorhizes (symbioses mutualistes entre les racines des plantes et les champignons mycorhiziens) apparaissent comme un acteur clé des services écosystémiques rendus par la nature à la société humaine. En effet, ces symbioses mycorhiziennes jouent un rôle primordial dans la biosequéstration du carbone, le cycle des nutriments, la biodiversité végétâtes et la productivité des écosystèmes naturels et agricoles. C'est pourquoi, à l'heure du développement durable, l'utilisation des mycorhizes représente un des enjeux majeurs, non seulement, pour une agriculture limitant les intrants chimiques et permettant une optimisation qualitative et quantitative de la production végétale mais aussi pour une gestion et une remédiation des sols dégrades respectueuses de la santé de l'homme et de son environnement. La symbiose mycorhizienne et plus particulièrement celle à arbuscules qui concerne plus de 80% des plantes terrestres et la presque totalité des plantes cultivées, conduit a une meilleure croissance et à une meilleure résistance à divers stress biotiques et abiotiques pour le partenaire végétal. Cette revue fait le point sur les connaissances actuelles sur les nombreux bénéfices apportés par la mycorhization arbusculaire aux plantes et les services que peuvent rendre les mycorhizes arbusculaires pour l'homme et son environnement dans un contexte de développement durable.

Mots clés: Mycorhizes à arbuscules - Développement durable - Biofertilisation - Bioprotection - Phytoremediation

 

Mycorrhizae (mutualistic symbiosis between plant roots and mycorrhizal fungi) appear as a key ecosystem services provided by nature to human society. Indeed, mycorrhizal symbioses play several important roles in biosequestration carbon, nutrient cycling, plant biodiversity and productivity of natural and agricultural ecosystems. That is why, nowadays, the use ofmycorrhizae represents a major challenge, not only for low input sustainable agriculture for optimizing both quality and quantity of crop production but also for the management and the remediation of degraded soils with the respect of human health and the environment. Mycorrhizal symbiosis, and specifically arbuscular mycorrhization, which occurs with more than 80% of terrestrial plants and the majority of crops, improves the plant growth and resistance to biotic and abiotic stresses. This review aims to give an up-to-date glance into current knowledge of the benefits provided by the arbuscular mycorrhizal fungi to plants. The potential applications of mycorrhizae in developing more sustainable agriculture (biofertiliz.ation, biocontrol) and phytoremediation strategies (polluted soil phytomanagement) are underlined.

Keywords: arbuscular mycorrhizae, sustainable development, biofertili.sation, biocontrol, phytoremediation




AJOL African Journals Online