Activité hepatoprotectrice des feuilles, des écorces de tronc et des racines de Entada africana. guill. et perr. (fabaceae)

  • Sékou Doumbia
  • Mahamane Haidara
  • N’guessan Bra Yvette Fofie
  • Adama Denou
  • Birama Diarra
  • Rokia Sanogo

Abstract

Les racines de Entada africana sont utilisées pour préparer un médicament traditionnel amélioré dénommé « SAMANERE® » utilisés dans la prise en charge des syndromes ictériques et des hépatites. La récolte croissante des racines pour satisfaire la demande en SAMANERE peut endommager à la longue la plante. Cette étude a été initiée dans le but de trouver une alternative aux racines afin de préserver Entada africana. L’objectif était de faire une évaluation comparative de l’activité hépatoprotectrice des feuilles, écorces et racines de cette plante. La toxicité des extraits a été déterminée sur des souris albinos selon la méthode séquentielle de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique. L’activité hépatoprotectrice a été évaluée chez les rats aux foies endommagés par le CCl4. Les résultats obtenus ont montré que les doses toxiques des trois extraits ont été supérieures à 2000 mg/kg. Les décoctés des racines et des écorces de tronc ont montré une baisse significative des transaminases par rapport au lot témoin CCl4 avec respectivement (63,83%) et (61,36%) d’hépatoprotection selon les valeurs de l’ALAT. Les feuilles ont présenté une activité modérée (42,93% d’hépatoprotection). Ainsi, en plus des racines, les écorces de tronc peuvent être utilisées dans la prise en charge des affections hépatiques.

English title: Hepatoprotective activity of leaves, stem barks and roots of Entada africana. Guill. and Perr. (Fabaceae

The roots of Entada africana are used to prepare an improved traditional medicine called "SAMANERE®" used in the management of jaundice syndromes and hepatitis. The growing harvest of the roots to meet the demand for SAMANERE may cause damage to the plant over time. This study was initiated with the aim of finding an alternative to the roots in order to preserve Entada africana. The objective of the study was to make a comparative evaluation of the hepatoprotective activity of the leaves, stem bark and roots of this plant. The toxicity of the extracts has been determined on albino mice by sequential Oragnization for Economic Cooperation and Developpement method. The hepatoprotective activity has been evaluated in rats with livers damaged by CCl4. The results obtained showed that the toxic doses of the three extracts are greater than 2000 mg/kg. Root and stem bark decoctions showed a significand drop in transaminases compared in CCl4 control batch with respectively (63.83 %) and (61.36%) hepatoprotection according to the ALT values. The leaves exhibited moderate activity (42.93% hepatoprotection). Thus, in addition to roots, the stem barks can be used in the management of liver disease.

Published
2022-03-18
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN:
print ISSN: 1011-6028