PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

West African Journal of Medicine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Low plasma bicarbonate predicts poor outcome of cerebral malaria in Nigerian children

S Oguche, SI Omokhodion, AA Adeyemo, PE Olumese

Abstract


Malaria remains a major cause of morbidity and mortality in many sub Saharan countries and cerebral malaria is widely recognised as one of its most fatal forms. We studied the predictive value of routine biochemical laboratory indices in predicting the outcome of cerebral malaria in 50 Nigerian children ages 9 months to 6 years with cerebral malaria at the University College Hospital, Ibadan, Nigeria. Of the 50 children studied, 43 (68%) made a full recovery, 5 (105) developed neurological sequelae while 11(22%) died. Biochemical derangements observed among the children included azotaemia (29%), elevated plasma creatinine (20%), metabolic acidiosis (22%) and hyponatraemia (16%). Metabolic acidosis and elevated plasma creatinine on admission were significantly associated with a poor outcome (p<0.05). Hyponatraemia and hypokalaemia were not significantly associated with outcome. On multivariated analysis, metabolic acidosis and elevated plasma creatinine on admission to hospital remained independent predictors of poor outcome after adjusting for other known risk factors. Patients with these findings require prompt referral for adequate treatment in centres equipped to manage such critically ill patients.

Keywords: Cerebral malaria, Electrolyte imbalances, Acidosis, Children, Nigeria.

Résumé


Le paludisme demeure une cause majeure de la morbidité et la mortalité dans la plu part de pays au sous Sahara et le Paludisme Cérébral est partout reconnu comme l'une de ses formes la plus grave. Nous avons étudié la valeur prophétique de l' indice biochimique laboratoire d'usage dans la prévision du résultat du paludisme cérébral chez 50 enfants nigérians âgés de 9 mois à 6 ans atteint du Paludisme Cérébral au collège Hospitalier Universitaire, Ibadan au Nigeria.


Entre 50 enfants étudié, 43 soit 68% se sont véritablement rétablies, 5 soit 10% sont atteints de la séquelle neurologique tandis que Il soit 22% étaient morts. Aliénation mentale Biochimiques remarquées chez les enfants sont: azote mie 29%, plasma creatinine élevée 20%, acidose métabolique 22% et hyponatremie 16%. Acidose métabolique et plasma creatinine élevée ont été sensiblement associées avec un mauvais résultat (P < 0,05) pendant l'admission à l'hôpital. L “hyponatremie et l”hypokaliémie n'étaient pas sensiblement associées avec le résultat. A travers l'analyse multi-diversité, l'acidose métabolique et le plasma creatinine élevé avaient demeuré prédicateurs indépendants de mauvais résultat après un adjustment par rapport à un autre facteur de risque connu pendant l'admission à l'hôpital.


Des patients avec ces résultats ont besoin d'être envoyé immédiatement aux centres équipés pour bien soigner les grands malades et affin d'avoir un traitement spécial.

West African Journal of Medicine Vol.21(4) 2002: 276-279



http://dx.doi.org/10.4314/wajm.v21i4.27996
AJOL African Journals Online