PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

West African Journal of Medicine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Schwannoma of the left brachial plexus mimicking a cervicomediastinal goiter in a young Nigerian Lady

DO Irabor, JK Lapido, FN Nwachokor, JO Thomas

Abstract


The schwannoma is thought to arise from the Schwann cells of the nerve sheath. This tumor is usually solitary and may arise from any cranial or peripheral nerve1. It is encapsulated and appears to arise focally on a nerve trunk so that the nerve itself is stretched over the tumor rather than running through it as in neurofibroma1. This report is unusual as the tumor started as a cervical swelling, which subsequently grew into the mediastinum simulating a retrosternal goiter.


The patient, a 25 year-old female was referred to the University College Hospital, Ibadan, 24 hours after an attempt thyroidectomy at a private hospital. The history was of a painless anterior neck swelling of 4 years duration devoid of symptoms of hyperthyroidism with associated dysphagia and weakness of the left hand. Examination showed an asthenic young woman. Her voice was hoarse but there was no eye signs suggestive of thyrotoxicosis. On the anterior neck was a sutured skin-crease scar over a diffuse anterior neck swelling which one could not get below. The left hand showed wasting of the thenar and hypothenar eminences. Thyroid function test results were within normal limits, indirect laryngoscopy showed a left vocal cord paralysis, packed cell volume was 38%. Her chest x-ray showed a huge left retrosternal and apical soft tissue mass displacing the trachea to the right (figure 1). A fine needle aspiration cytology was reported as a chronic lymphocytic thyroiditis. A presumptive diagnosis of thyroid carcinoma with retrosternal extension was made.


At surgery, manipulation of the mass was difficult as the tissue was soft, slimy and ruptured easily. Sever hemorrhage was encountered necessitating a median sternotomy to control the bleeding vessels. Her post-operative period was stormy, however she thereafter made gradual progress to warrant her discharge six weeks post surgery.

Résumé



On avait pensé que le schwannoma se produit à travers les cellules schwann du nerf de gaine. D'ordinaire, cette tumeur est toujours solitaire et peut se produire à travers n'import quell crânien ou nerf périphéque il s'était capsule et il parait qu'il se produit surtout sur un nerf de tronc du manière que le nerf lui-même s'étend sur la tumeur au lieu d'aller directement comme en est le cas dans le neurofibrome. Ce rapport se voit rarement parce que d'abord la tumeur commence comme une bosse cervicale qui se développe et finalement devient un mediastinum avec la tendance d'être un goiter retrosernal. La malade est une femme. Elle avait 25ans et envoyée au Collège Hospitalier Universitaire d'Ibadan, tout juste 24 heures après un effort de faire la thyriodectomie dans un hôpital privé. L'histoire de la maladie est que l'extérieur de son cou est gonflé et elle ne sentait aucune douleur au cours d'une période de 4 ans et it n'y avait pas de symptoms de l'hyperthyriodism lié avec la dysphagie et la faiblesse dans la main gauche. Après avoir passer une visite medicale, on avait pu noter que cette femme avait la maladie d'asthenique. Sa voix enrouée il n'y avait pas de signes dans les yeux qui peuvent indiquer la thyrotoxicosis.


A l'extérieur du cou se trouve une cicatrice d'une suture sur l'antérieur du cou gonflé. Dans la main gauche, on peut voir très clairement le thenar et l'hypothenar. Les resultants d'examen du fonctionnement de la thyriode était normal. Le laryngoscope indirect, la méthode, indirecte du laryngoscoe a montré que la paralysie des cordes vocals de l'endroit gauche, le tamponnement du volume de la cellule était 38%.


Le rayon X de sa poitrine a montré un grand retrosternal dans l'endroit gauche et une collection de tissue apical mou qui avait deplacé la trachée artère vers le côte droite (illustration I). On avait pu noter une aiguille fine aspiration cytologique comme un lymphocytic thyroiditis chronique. On avait effectué une diagnose de la thyroid carcinome avec retrosternal prolongé.


Au cours de la chirurgie le manoeuvre de cette collection était difficile parce que le tissue était mou, limoneux et facilement rompu. On avait subi à une hémorrhagie grave ce qui avait nécessité une vein médiane sternotomie pour régler les vaisseaux saignants. Sa période postopératoire était très très touchante; heureusement, elle s'est rétablie d'une manière progressive et six semaines plutard après la poste chirurgie elle est sortie de l'hôpital.

West African Journal of Medicine Vol.21(3) 2002: 195-196




http://dx.doi.org/10.4314/wajm.v21i3.28027
AJOL African Journals Online