PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

West African Journal of Medicine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Hepatitis B virus in Nigerians with Lichen planus

OOM Daramola, AO George, AO Ogunbiyi, JA Otegbayo

Abstract


Background: Lichen planus had been reported as one of the cutaneous manifestations of Hepatitis B virus (HBV) in the literature. The prevalence of HBV among Nigerians with lichen planus has not been documented in the literature despite the high prevalence of HBV in the community, and the reports of a possible relationship between lichen planus and HBV from this centre and from other regions. The aim of this study was to determine the prevalence of HBsAg amongst Nigerians with lichen planus.


Method: Sixty Nigerians with lichen planus (LP group) and 30 patients with other dermatoses not reportedly associated with HBV (control group A) and 30 apparently normal subjects (control group B) were screened for the presence of HBsAg by second generation ELISA.


Results: Nine (15%) of the 60 LP group, 2 (6.2%) of the 30 control group A and 2 (6.2%) of the 30 control group B were HBsAg seropositive.


Conclusion: This study found a higher prevalence of HBsAg in patients with lichen planus when compared with patients with other cutaneous dermatoses and apparently normal individuals. Although a causal relationship between HBV has not been established from this study, this report reiterates the importance of screening patients with lichen planus for the presence of HBV and instituting therapy in those found positive.

Key Words: Lichen planus, HBV, Prevalence, Nigerians.

Résumé


Introduction: Lichen planus a été portée comme l'une des manifestations cutanées de l'hépatite virale B (HBV) dans la littérature. La fréquence des cas de HBV chez les Nigerians atteints du lichen planus ne sont pas encore documentés dans la littérature en depit de la fréquence élevée de HBV dans la région et des rapports d'un rapport éventue entre le lichen planus et HBV dans ce centre et dans d'autre régions. L'objet de cette étude était de déteminer la fréquence de HbsAg parmi les Nigerians atteints du lichen planus.


Méthode: On a fait passer un test de dépistage chez soixante Nigerians atteints du lichen planus (groupe de LP) et 30 patients atteints d'autre dermatites pas notees étant associées avec HBV (groupe de contrôle A) et 30 sujets apparemment en bonne santé (groupe de contrôle B) pour des symptôms d'HbsAg à travers la seconde génération ELISA.


Resultats:- Neuf soit 15% du groupe de 60 LP, 2 soit 6,2% du 30 groupe de contrôle A et 2 soit 6,2% du groupe de contrôle B étaient HbsAg séropositif.


Conclusion: À travers cette étude on a noté une fréquence très élevée d'HbsAg chez des patients atteints du lichen planus par rapport avec des malades atteints d'autres dermatites cutanees et des individus apparemment en bonne santé. Quoique un rapport causal entre HBV ne soit pas encore établi à partir de cette étude, ce rapport tâche de réitérer l'importance de faire le test de dépistage pour des malades atteints du lichen planus pour des symptôms d'HBV et essaie de donner une thérapie pour ceux trouvés positifs.

West African Journal of Medicine Vol.23(2) 2004: 104-106



http://dx.doi.org/10.4314/wajm.v23i2.28097
AJOL African Journals Online