Rethinking East African Integration: From Economic to Political and from State to Civil Society

  • Hannington Ochwada

Abstract

This essay takes cognizance of the fact that integration, which entails the establishment of some structural conformity, is an important variable in the process of development. It traces historical efforts at integrating East Africa since pre-colonial times, explaining the changing nature of social and economic relations. The paper argues that state-driven efforts to integrate Africa in the colonial and early post-independence period militated against local patterns of cooperation in the East African sub-region because these schemes emphasised economic development. In any renewed effort toward integration, the emphasis ought to be laid on political debates and the participation of civil society in new forms of integration. By allowing greater participation of individuals in sub-regional constitutional amendments, the region could enhance regional citizenship, mutual co-existence and provide an impetus for greater economic development. Moreover, a bottom-up approach to the question of citizenship would guarantee self-respect and security among the peoples of the region, and also lead to long-term political and economic security.
Résumé
Cet article reconnaît que l\'intégration, qui correspond à la mise en place d\'une certaine conformité structurelle, constitue une variable importante du processus de développement. Il décrit les tentatives historiques d\'intégration de l\'Afrique de l\'Est depuis la période pré coloniale, en expliquant la nature changeante des relations socio-économiques. Cet article affirme également que les tentatives d\'intégration de l\'Afrique au cours de la période coloniale et de la période après-indépendance, étaient défavorables à la coopération dans la sous-région est-africaine, dirigée par l\'État. Ces plans d\'intégration insistaient sur le développement économique. Du fait que ces plans ont été un total échec, cet article propose une redéfinition de l\'intégration. Dans le cadre d\'un nouvel essai d\'intégration, il faudrait accorder davantage d\'importance aux débats politiques, et à la participation de la société civile. En permettant une plus grande participation des individus aux amendements constitutionnels sous-régionaux, cette région pourrait améliorer la citoyenneté régionale, la co-existence mutuelle, mais également favoriser le développement économique. En outre, une approche du bas vers le haut, en matière de citoyenneté, pourrait garantir le respect et la sécurité au sein des populations de cette région, ce qui, dans le long terme, favoriserait une certaine sécurité économique et politique.
Africa Development/Afrique et développement Vol.XXIX, No 2, 2004: 53-79
Published
2005-08-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0850-3907